AvantGo veut croire au m-commerce via les assistants personnels

Par pulmo
le 03 octobre 2001
 0

Selon une étude du fournisseur de logiciels et de services pour l’économie mobile, l'acheteur serait prêt à effectuer ses achats via son assistant personnel

Selon une étude du fournisseur de logiciels et de services pour l'économie mobile, l'acheteur serait prêt à effectuer ses achats via son assistant personnel

AvantGo, fournisseur mondial de logiciels et de services pour l'économie mobile, vient de publier les résultats d'une étude menée en septembre 2001 auprès de ses 6.000 utilisateurs français, anglais et allemands.

L'étude révèleraint ainsi que 60% des répondants français augmenteraient leurs dépenses auprès d'un distributeur si celui-ci leur offrait la possibilité de faire du shopping sur leur assistant personnel. Ce chiffre serait encore plus important au Royaume Uni et en Allemagne avec respectivement 81% et 72% des répondants qui augmenteraient leurs dépenses.

Par ailleurs, s'ils ne sont que 32,8% en France (41,6% au Royaume Uni et 16,3% en Allemagne) à avoir effectué des achats d'épicerie en ligne par le passé, 61,8% indiquent qu'ils seraient prêts à le faire via leur assistant personnel. La proportion est sensiblement la même dans les deux autres pays (64,5% en Allemagne et 60,4% au Royaume-Uni).

De plus, 58,2% des répondants français estiment qu'une solution de shopping mobile qui leur permettrait de sélectionner leurs produits alors qu'ils sont dans leur cuisine plutôt que devant leur ordinateur aurait pour conséquence d'accroître leurs achats.

« Via un assistant personnel, les distributeurs peuvent par exemple proposer une solution complète de shopping accompagnée d'un programme de fidélisation, ou encore une solution de panier d'achats avec calcul automatique du montant global ou enfin un système de coupons de réduction valables en magasins qui permettent d'accroître le trafic à l'intérieur des points de vente », indique David Rice, Vice-président Marketing d'AvantGo EMEA.

Selon les résultats de l'étude, chacune de ces solutions aurait un impact positif sur le comportement d'achat des utilisateurs qui auraient alors un moyen plus efficace et plus pratique de faire leurs achats.

Les chiffres montrent également que les consommateurs français sont nombreux à attendre de telles solutions de la part des distributeurs français. Parmi les enseignes les plus attendues, Fnac, Carrefour, Amazon.fr, La Redoute, Kelkoo et Alapage.

Pour rappel, AvantGo accompagne les entreprises dans la création et le développement de sites mobiles conçues tout spécifiquement pour les assistants personnels et permettant de toucher un réseau de plus de 3 millions d'utilisateurs à travers le monde. Plus d'une centaine de chaînes françaises existent à ce jour parmi lesquelles : Allociné, , Amazon, Le Monde Interactif, Les Echos, Reuters, , .fr, Canal Plus, Liberty Surf, ou encore Sportal.fr.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
La version gratuite de YouTube Music arrive sur Google Home... avec de la pub
Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
scroll top