Mobivillage signe un contrat d’incubation avec Inventmobile

Par
Le 03 octobre 2001
 0

Mobivillage signe un contrat avec Inventmobile, l'incubateur Mobile Multimédia du groupe France Télécom, afin de parfaire son expertise du site perso mobile

Mobivillage signe un contrat avec Inventmobile, l'incubateur Mobile Multimédia du groupe France Télécom, afin de parfaire son expertise du site perso mobile

La société Mobivillage vient de signer un contrat d'incubation avec Inventmobile, société visant à stimuler le développement des start-up spécialisées dans les services mobiles et détenue à parts égales par Orange et Wanadoo. Au terme de ce contrat, Inventmobile deviendra actionnaire minoritaire de Mobivillage. La société propose des applications internet mobile aux opérateurs télécoms, aux portails mobiles et aux fournisseurs d'accès.

Mobivillage a développé son savoir-faire autour d'un composeur de sites perso mobiles. La solution proposée permet aux débutants de bâtir une application en deux minutes.

« C'est une excellente façon d'éduquer les consommateurs à cette nouvelle technologie », explique Emmanuel GUYOT, Président Directeur Général de Mobivillage. « La frénésie autour de la personnalisation du mobile et le taux d'équipement en GSM laissent augurer d'excellentes perspectives pour un service aussi pratique et ludique » poursuit-il.

Ainsi, un site perso mobile génère en moyenne aujourd'hui une minute de communication sur le WAP par mois. « A l'échelle de l'opérateur et de ses millions d'abonnés, l'impact d'un tel produit peut être énorme ! » conclut Emmanuel Guyot.

Pour accompagner cet outil, Mobivillage a conçu de nombreux services tels que le forum WAP & Web, l'e-mail mobile ou le m-bookmark. Pour divertir les mobinautes, la société produit en outre des jeux
communautaires. Dans ce cadre, la structure a construit Mobichess, premier jeu d'échecs multi-plateformes. Les membres peuvent s'affronter sur le terminal de leur choix. L'image de l'échiquier est
en effet parfaitement adaptée à tous les écrans (téléphones WAP, PDA, Web). Toutes ces briques peuvent être testées sur le site communautaire Wapfr.com.

Cette vitrine technologique qui fédère plus de 12 000 utilisateurs actifs du WAP permet de calibrer chaque développement en fonction du goût des mobinautes.

Fort de cette expertise, Mobivillage intervient également pour répondre aux besoins spécifiques des opérateurs. La société possède par exemple un studio dédié à l'imagerie mobile. Elle produit donc du
contenu au format WBMP pour agrémenter les portails. Grâce à un partenariat technologique signé avec Ericcson, de nombreux tests sont pratiqués sur des terminaux d'avant-garde. Ce type d'accord
permet à Mobivillage d'anticiper les nouvelles applications (couleurs, vidéo...). Ainsi, tous les programmes codés s'adaptent parfaitement au réseau GPRS et au futur UMTS.

De nombreux acteurs de renom ont recours aux services de Mobivillage. Ainsi, Orange France a commandé à la société un site WAP graphique pour la sortie de Blake et Mortimer. Mobistar (Orange Belgique) diffuse sur son portail plusieurs cartoons mobiles réalisés par le studio Mobivillage. Et Genie, portail mobile de British Telecom offre à ses membres le jeu « Strip Baston ». Le fournisseur d'accès Net-Up propose à ses abonnés de bâtir leur site WAP perso avec la solution de Mobivillage intégrée à ses couleurs.

Ces premiers contrats permettent à Mobivillage, société créée en novembre 2000 et basée à Marseille d'envisager la réalisation d'un chiffre d'affaires de 2 millions de francs pour son premier exercice.
Modifié le 20/09/2018 à 15h48

Les dernières actualités

scroll top