BlueFactory lève 7 millions de dollars

Par pulmo
le 24 août 2001
 0

BlueFactory, un des premiers fournisseurs de technologie et de services de divertissements sans fil a obtenu 7 millions de dollars lors d'un 2e tour de table

BlueFactory, un des premiers fournisseurs de technologie et de services de divertissements sans fil a obtenu 7 millions de dollars lors d'un 2e tour de table

BlueFactory, un des premiers fournisseurs de technologie et de services de divertissements sans fil, établie en janvier 2000 par d'anciens employés d'Accenture, Goldman Sachs et Ericsson, a obtenu 7 millions de dollars lors de sa seconde tranche de financement.

Les investisseurs comprennent T-Mobile Venture Fund (un fonds géré par T-Venture, une filiale de Deutsche Telekom), la société basée à Singapour Infocomm Investments PTE Ltd ("IILP", une filiale d'Infocomm Development Authority of Singapore) et l'investisseur déjà présent IT Provider, une entreprise de capital-risque scandinave de premier plan.
BlueFactory a été conseillée dans cette opération par Hawkpoint Partners.

La société propose des technologies sans fil, des logiciels et des applications de divertissements basées sur les technologies existantes et futures (SMS, WAP, WIG, WEB, KJAVA Positioning et Bluetooth). Depuis son origine, BlueFactory a développé et lancé plus de 30 applications de divertissements sans fil.

La société attire fortement des opérateurs à la fois européens et asiatiques et a déjà lancé ses applications avec tous les opérateurs en Suède, y compris avec Europolitan-Vodafone et Telia Mobile.

Dominant déjà le marché en Suède, BlueFactory vise à devenir le premier fournisseur d'applications et de plates-formes interactives de divertissements.

« L'engagement continu d'IT Provider accompagné du soutien de nouveaux participants internationaux, T-Mobile Venture et IIPL, apporte un appui supplémentaire à notre activité et souligne notre potentiel de croissance forte, » déclare Soki Choi, PDG de BlueFactory, parlant d'une signification particulière compte tenu du climat économique difficile actuel.

« C'est un témoignage de notre succès et de notre forte capacité à générer de nouvelles activités. Ces investissements s'étendent au-delà de leur valeur monétaire, car chaque investisseur apporte à BlueFactory une nouvelle expérience, une expertise et des contacts. »
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
La version gratuite de YouTube Music arrive sur Google Home... avec de la pub
Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Les puces 5G by Apple ne seront probablement pas une réalité avant plusieurs années
La Tesla Model 3 est la voiture qui se vend le mieux en Norvège, aux Pays-Bas et en Suisse
Lime vous indiquera bientôt si vous êtes trop saoul pour grimper sur une trottinette
Mega Drive Mini : SEGA confirme dix nouveaux titres (et pas des moindres)
scroll top