Motorola veut utiliser le streaming pour ses futurs téléphones

Jérôme Bouteiller
08 juin 2000 à 00h00
0
La géant américain des télécommunication semble bien décider à changer radicalement l'usage des téléphones. Alors que le WAP et les SMS, instaurant un usage de l'écrit pour les téléphones, commencent à se démocratiser, le constructeur annonce sa volonté de proposer des capacités multimédia pour ce genre de terminaux. En effet, le "streaming" permet la lecture d'un fichier au fur et à mesure de son téléchargement. Cette technologie est essentiellement utilisée pour la radio et la télévision mais nécessite habituellement une connexion rapide. , qui s'appuie sur sa propre technologie iDEN, semble s'engager sur un réseau de seulement 14.4 Kbs soit une version à peine plus rapide que les réseaux GSM actuels, alors que de nombreux analystes attendaient le GPRS avant d'envisager de telles applications. "Avec la diffusion multimédia en temps réel, délivrée directement aux téléphones mobiles numériques, nous proposons de nouvelles applications pour rendre nos clients plus productifs et mieux informés" déclare Bill WERNER, vice président de Motorola. Les mobinautes pourront donc découvrir l'internet mobile peut-être plus tôt que prévu.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top