Un laboratoire américain banni les Palm VII

25 avril 2000 à 00h00
0
Après la macintosh G4 ou encore la playstation, c'est au tour des Palm VII de bénéficier d'une campagne de communication gratuite payée par l'administration. En effet, sous pretexte que le Palm VII dispose d'un modem lui permettant d'envoyer et de recevoir des données, cet appareil a été banni d'un centre de recherche nucléaire stratégique de l'armée américaine. Il était ainsi possible de transmettre des documents confidentiels en contournant les systèmes de sécurités internes au centre. Reste que cette "mésaventure" permet à Palm une formidable publicité pour son dernier produit. Cela sera t-il suffisant pour endiguer le rouleau compresseur des téléphones mobiles WAP toujours plus évolués ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Vivendi superstar dans les contenus
SAP et RH préparent une place de marché pour les ressources humaines.
Itineris devrait commencer le déploiement du GPRS avant l'été
Ifrance devient Idoo puis redevient iFrance.
Metallica fait la manche pour combattre les méfaits du MP3
Vivendi superstar dans les contenus
SAP et RH préparent une place de marché pour les ressources humaines.
Itineris devrait commencer le déploiement du GPRS avant l'été
MyAlert défie Net2one pour les alertes multisupports
BMW rejoint la plate forme B2B d'Ariba pour le marché automobile
Haut de page