Après Google, la presse belge met MSN sous pression

0
Après avoir obtenu la condamnation de Google, Copiepresse met en demeure MSN de cesser d'indexer sans autorisation préalable les articles de la presse belge.

Un combat d'arrière garde ? Après avoir remporté une victoire en justice contre Google, début septembre 2006, la presse belge s'attaque à MSN.

Copiepresse, société de gestion des droits des éditeurs belges de presse, menace le portail Internet de poursuites. Tout comme Google actualités Belgique, MSN actualités est accusé de proposer dans ses résultats de recherche des articles de presse belge francophone et germanophone "sans autorisation".

Le 11 octobre 2006, Copipresse a mis en demeure la filiale Internet de Microsoft de cesser de proposer sans autorisation ces articles et extraits d'articles. Selon l'AFP, MSN Belgique aurait d'ores et déjà contacté les avocats de Copiepresse à ce sujet.

Google, de son côté, faute d'avoir négocié un accord, a été condamné le mois dernier par la justice belge. Le moteur n'indexe plus les contenus incriminés et a fait appel de la décision rendue en première instance.

Copiepresse pourrait maintenant s'attaquer aux agrégateurs de contenus.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page