La Caisse d'Epargne lance un service d'envoi d'argent par.. SMS

0
Avec Movo, le groupe Caisse d'Epargne lance un nouveau service permettant à ses clients d'envoyer ou de recevoir de l'argent au moyen d'un simple SMS

Et voici la m-monétique. Quelques mois après le lancement de la version WAP de Paypal, c'est au tour du puissant groupe bancaire français des Caisse d'Epargne de dévoiler Movo, un nouveau service permettant à ses clients d'envoyer ou de recevoir de l'argent au moyen d'un simple SMS.

"Pour les jeunes, le téléphone mobile est devenu un véritable couteau suisse mais il manquait la fonction de transfert d'argent. Cette fonction, c'est Movo" affirme, enthousiaste, Eric Pointillart, Directeur Banque de Détail à la Caisse Nationale du Groupe Caisse d'Epargne

Totalement indépendant des opérateurs cellulaires, Movo repose sur un mécanisme finalement assez simple. L'émetteur du transfert doit tout d'abord envoyer un SMS à la plate-forme, incluant son identifiant, le code de sécurité au dos de sa carte bancaire, le montant à envoyer et le numéro de mobile du destinataire du transfert. Ce dernier reçoit alors un SMS confirmant le paiement (si il est déjà inscrit à Movo) ou l'invitant à se connecter au site web Movo et de saisir son identité bancaire. Dans un troisième temps, l'émetteur du transfert reçoit un dernier SMS confirmant le transfert d'argent de son compte à celui du destinataire.

Sécurisé par la solution SP Plus de la Caisse d'Epargne, Movo autorise des paiements de 1 à 150 euros avec un plafond de 1000 euros par an. Gratuit pour le bénéficiaire, le service coûte par contre 6 euros par an à l'émetteur, auxquels s'ajouteront 50 centimes à chaque transfert. "ça ne coûte pas plus cher qu'un timbre" précise Sébastien Rohart, directeur de la distribution au sein de la Caisse Nationale du Caisse d'Epargne.

Selon les estimations de la caisse d'Epargne, plus de 2 millions de personnes seraient prêtes à utiliser le téléphone pour réaliser des paiements et 62% de ses clients jugeraient la solution "pratique et rapide". Movo vise d'ailleurs plus de 400 000 clients dès la fin de l'année 2007.

Disponible par SMS et demain en audiotel, Wap, i-mode et e-mail pour ses clients mais également l'ensemble des internautes, Movo sonne en tout cas le début de la "seconde convergence", entre l'univers des NTIC et le monde bancaire. Reste à attendre la contre attaque des géants du web comme Paypal, déjà disponible en Wap, et bien entendu des opérateurs cellulaires, qui testent également depuis plusieurs années les outils de paiement mobiles.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page