🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Fibre optique : 4 millions de connectés en 2012 ?

18 septembre 2018 à 14h28
0
Selon le Ministre de l'industrie, François Loos, la France pourrait compter plus de 4 millions de connectés à la fibre optique à l'horizon 2010.

En ouverture du salon BroadBand World Forum Europe qui se tient du 9 au 12 octobre à Paris - La Défense, le ministre délégué à l'Industrie a fait part des objectifs du gouvernement en termes de raccordement des foyers français à la fibre optique, l'objectif étant de parvenir à la mise en place d'un réseau national d'accès Internet à très haut débit. Selon lui, quatre millions de foyers devraient être connectés à la fibre dans l'Hexagone à l'horizon 2012. Le gouvernement, l'autorité de régulation des télécommunications (Arcep) et les différents opérateurs ne se sont pourtant pas encore mis d'accord sur les modalités de déploiement de ce réseau.

" Nous avons un objectif de quatre millions de foyers français raccordés à l'internet haut débit par de la fibre optique. C'est un objectif pour 2012 ", a déclaré François Loos, ministre délégué à l'Industrie. Il a par ailleurs rappelé que la France comptait aujourd'hui plus de 11 millions d'abonnés au haut débit, principalement grâce à l'ADSL. Cette progression rapide, nettement supérieure à la moyenne européenne, a notamment été rendue possible par la concurrence acharnée que se sont livrés les opérateurs de télécommunication ces dernières années. Les résultats d'une consultation publique sur le très haut débit ont été rendus publics en fin de semaine dernière.

A la suite du ministre délégué à l'Industrie, Didier Lombard, président de France Télécom a indiqué que cet objectif de quatre millions de foyers connectés d'ici 2010 serait non seulement atteint mais dépassé. Pour cela, il faudra toutefois que l'Arcep définisse le plus rapidement possible le cadre réglementaire pour le très haut débit. Sans la mise au point de règles spécifiquement liées au très haut débit, les investisseurs et les opérateurs craignent de se lancer dans les colossaux investissements requis pour le déploiement d'un réseau de fibre optique.

Dans une conférence donnée lundi à l'occasion du Forum de la régulation à Sciences-Po, Paul CHAMPSAUR, président de l'Arcep, est justement revenu sur la question de la régulation du très haut débit. Il estime que revenir sur les règles actuelles dans le but d'inciter les opérateurs à se lancer dans le déploiement de la fibre optique " aurait pour effet de reconstituer une situation de monopole dans les nombreux pays européens comme la France où la seule infrastructure alternative, à savoir le câble, est faiblement développée ".

"Nous considérons que le cadre actuel est suffisamment souple pour rendre compatibles d'une part, la préservation de l'ouverture de l'infrastructure à tous les opérateurs qui souhaitent y accéder et d'autre part, la rentabilité de l'investissement nouveau dont le financement serait, en quelque sorte, mutualisé ", conclut-il. France Télécom conduit actuellement des tests sur le très haut débit dans les Hauts-de-Seine et dans quelques villes d'Ile-de-France, tandis que Free a annoncé début septembre son intention d'investir la somme d'un milliard d'euros dans la fibre optique d'ici 2012.

article écrit avec Clubic.com
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Une nouvelle édition du Motorola RAZR disponible avec un bootloader débloqué
Logitech G600 : une souris pensée MMO à 20 boutons
Le Nexus 5 de LG en fuite sur le Web ?
LG et Google, partenaires sur le Nexus 5 et sur une Google TV OLED ?
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Mobinaute lance un comparateur de prix ainsi qu'une boutique en ligne
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Haut de page