La DGCCRF enquête sur les comparateurs de prix

28 août 2006 à 00h00
0
La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes étudie de près le fonctionnement des comparateurs de prix sur le Net

Dans un bref communiqué daté du 25 août 2006, la DGCCRF a confirmé étudier le fonctionnement des comparateurs de prix sur Internet.

Selon Le Parisien, les comparateurs Kelkoo (Yahoo!), BuyCentral, Monsieurprix, , PriceRunner et Acheter-moins-cher.com feraient l'objet des attentions de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

La DGCCRF examine tout particulièrement "la loyauté de l'information des consommateurs, l'indépendance des opérateurs vis-à-vis des sites comparés et le mode de rémunération de leurs services."

Quelle indépendance ? La monétisation des sites de comparaison de prix passe par la publicité et par les revenus générés sur les sommes versées par les vendeurs et par les distributeurs pour être référencés sur ces sites (facturation au clic).

L'enquête en cours est menée dans le cadre de la directive nationale d'orientation 2006 de la DGCCRF. La directive (DNO) place "la surveillance du commerce électronique et des nouvelles techniques de vente" au cœur de ses priorités.

La Direction générale de la concurrence a ajouté que les résultats de son enquête sur les comparateurs de prix en ligne seront communiqués "à une date ultérieure".
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page

Sur le même sujet