Adapter le stockage à l'évolution des données de l'entreprise

01 juin 2018 à 15h36
0
Prendre en compte la croissance des volumes, virtualiser, sauvegarder et archiver ; mener une politique de gestion du cycle de vie des données exige en amont de se poser quelques questions sur l'avenir de son SI.
Quelques technologies à prendre en considération.


Tous les DSI s'accordent sur un point : l'explosion du volume de données est à l'ordre du jour dans les entreprises, et les responsables informatiques se doivent de trouver des solutions pour non seulement héberger, mais surtout gérer les informations.

015E000005739284-photo-fotolia-45808166-xs.jpg


Un SAN pour commencer

Concrètement, il n'est pas très utile de connecter des disques, toujours plus puissants, les uns aux autres pour faire face à cette croissance. Il faut au contraire consolider. La mise en place d'un SAN (Storage Area Network) s'impose rapidement comme un moyen efficace de stocker et de gérer les données.

Ces instances permettent de stocker sur le réseau de l'entreprise les données, mais surtout de les gérer intelligemment, et de manière totalement centralisée. Un SAN permet par exemple de dupliquer, de copier vers un autre SAN en mode local ou distant, de répliquer des données automatiquement, bref, d'obtenir de la souplesse et la marge d'évolution sans avoir à réorganiser l'infrastructure de stockage en fonction de la croissance des volumes.

Ensuite, se posera la question de la gestion des fichiers du SAN par les utilisateurs, et non plus seulement par les membres de la DSI. Une couche NAS (Network Attached Storage), superposée à l'infrastructure existante, sera alors une solution envisageable.

Virtualisation et Tiering

Mais une infrastructure de stockage vraiment flexible passe par la mise en place de la technologie de virtualisation du stockage. Concrètement, la virtualisation permet de visualiser l'ensemble des instances de stockage, de les créer et de les détruire, et ce indépendamment des ressources physiques sous-jacentes.

Ainsi, il devient possible d'allouer automatiquement des ressources, d'effectuer des opérations de répartition des charges (load balancing), de sauvegarder et de restaurer des instances, en toute souplesse, sans tenir compte des problématiques d'interopérabilité des matériels qui composent l'infrastructure de stockage (c'est le thin-provisionning).

Enfin, via la technologie de Tiering, il est possible de disposer automatiquement les données les plus fréquemment utilisées sur des disques SSD, et de positionner les données moins fréquemment exploitées sur des disques plus lents.

Progressivement, l'introduction de ces différentes technologie au cœur de la DSI doit permettre de répondre aux attentes des utilisateurs et des administrateurs. Dell propose des équipements de gestion du stockage qui embarquent les technologies les plus récentes. Plus d'informations ici

Contactez Dell

Stockage Dell : Vos données disponibles, au bon endroit, au bon moment et au juste coût 

Vous aimerez aussi

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Logistique : SAP renforce son offre avec le rachat de SmartOps
La convergence pourrait être l'avenir du datacenter
Emploi : OVH compte recruter 400 collaborateurs en trois ans
Les apps de Windows 8, un outil de la DSI au service des métiers
2013, de nouvelles menaces informatiques visent les organisations
MWC 2013 : Nokia enrichit sa gamme Lumia avec le 720 et le 520
MWC 2013 : Nokia 301, nouveau mobile premier prix
Rachat de mobiles : Recommerce Solutions lève 7,1 millions
Facebook Messenger inclus chez certains opérateurs mobiles pour remplacer le SMS
Windows Blue : en vente en août, RTM le 7 juin ?
Haut de page