🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Bruxelles récolte l'avis des Européens sur les puces RFID

05 juillet 2006 à 00h00
0
La Commission européenne invite les industriels et le grand public à se prononcer en ligne sur le dossier des étiquettes intelligentes de la grande distribution

La Commission européenne invite tous les citoyens européens à se prononcer en ligne sur le dossier des étiquettes d'identification par radiofréquence (RFID).

Remplaçante des codes barres, l'étiquette RFID intègre un numéro unique (lu à distance par une activation radio), une puce électronique et une antenne. Cette étiquette peut équiper les conditionnements de produits.

De telles étiquettes permettent notamment d'optimiser la gestion de la chaîne logistique, de limiter les vols et la contrefaçon et de raccourcir le temps d'attente aux caisses.

Revers de la médaille : les possibilités de localisation et de traçage offertes par ces étiquettes permettent, en théorie, de tracer le produit jusqu'au domicile du consommateur final. Par ailleurs, des problèmes d'interopérabilité technique et de compatibilité internationale des systèmes existent.

Quoi qu'il en soit, l'intérêt des industriels (éditeurs de logiciels de Manugistics à Microsoft, fabricants de Processeurs d'Intel à AMD, marques déposées et distributeurs de Gillette à Wal-Mart) pour ce marché est grandissant.

Dans ce contexte, l'exécutif européen entend garantir que l'utilisation des puces RFID dynamise la compétitivité de l'économie européenne et améliore la qualité de vie de ses citoyens, tout en préservant leurs droits fondamentaux.

"Nous devons rechercher, avec l'ensemble de la société, un consensus sur l'avenir de la technologie RFID et veiller à ce que cette technologie soit à la hauteur de son potentiel économique", a souligné Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la société de l'information et des médias.

"Pour cela, il est nécessaire de créer des conditions qui favorisent son utilisation dans le sens de l'intérêt général, tout en permettant aux citoyens de conserver le contrôle de leurs données. J'invite toutes les parties intéressées, industrie et grand public, à prendre part à ce débat", a insisté la commissaire.

Cette nouvelle consultation publique ouverte sur le site "votre point de vue sur l'Europe" (http://ec.europa.eu/yourvoice/index_fr.htm) s'inscrit dans le cadre du débat interactif sur le sujet lancé par Bruxelles en mars dernier.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L'éditeur de logiciels de navigation GPS Navigon se retire du marché  Américain des PDA
Motorola et Sony Ericsson rejoignent la galaxie i-mode
Dell publie une mise à jour Anglaise pour les Pocket PC Axim X51 et X51v
Moteurs de recherche : Produit béton vs produit bêta
Hotline : Que Choisir et des clients d'Alice saisissent la justice
<b>Joyeux Noël</b>
Moteurs de recherche : Produit béton vs produit bêta
Hotline : Que Choisir et des clients d'Alice saisissent la justice
Avec le TS 608, Toshiba revient dans la téléphonie mobile
L'e-commerce européen franchit la barre des 100 milliards €
Haut de page