🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Télévision : Alcatel veut donner le pouvoir aux télénautes

01 juin 2018 à 15h36
0
Profitant de la démocratisation des connexions internet à haut débit, l'équipementier franco-étasunien Alcatel dévoile différents services de TV interactive

La télévision n'en finit pas d'être réinventée. Après l'introduction de la télévision numérique, de la vidéo à la demande ou de la diffusion mobile, l'heure de l'interactivité semble enfin venue pour la télévision. Étudiée dans les laboratoires de recherche & développement depuis plus de 15 ans, la télévision interactive profite en effet de la démocratisation des connexions haut débit, dépassant les 10 millions en France et 100 millions en Europe. A l'occasion des "Innovation Day", Alcatel a présenté différents projets dans ce domaine :

Une télévision collaborative

Développé depuis son centre de R&D en Belgique, l'équipementier dévoile par exemple "Participation TV", une plate-forme permettant d'injecter des flux vidéo de webcams dans un programme TV. Selon Alcatel, cette plate-forme peut être utilisée pour des programmes de Quizz, d'enchères, de forums, depuis une chaîne de télévision ordinaire souhaitant donner la parole à ses téléspectateurs. Mais aux yeux des équipes d'Alcatel, l'idée est surtout de capitaliser sur le succès d'applications communautaires internet comme la messagerie instantanée ou les blogs en permettant aux internautes de créer leur propre chaîne, réunissant leur cercle amical ou familiale.

Un clic dans l'écran mobile

Outre cette télévision collaborative, Alcatel a également présenté une application de "Interactive Mobile Broadband", introduisant de l'interactivité pour des applications de télévision numérique mobile. Sur un PDAphone équipé d'un récepteur DVB-H de dibcom et d'une liaison Wifi gérant la voie de retour, Alcatel a par exemple installé un lecteur MPEG-4 conçu par l'ENST disposant d'une couche d'interactivité. Concrètement, le mobinaute peut regarder une chaîne TV mobile et "cliquer" dans l'image, afin d'obtenir une information sur un artiste, voter pour son clip préféré ou télécharger un fichier audio.

Une télévision personnelle

Capitalisation sur la plate-forme IPTV, développée en collaboration avec Microsoft, Alcatel travaille également sur trois concepts : "Better TV", "MyOwnTV" ou "AmigoTV". Sur le point d'être commercialisée par des opérateurs comme Club Internet, Better TV propose par exemple un guide des programmes interactifs, des fonctions de contrôle du direct ou encore de vidéo à la demande. "My Own TV" permet à une famille, une association ou une entreprise de créer sa propre chaîne et d'uploader des fichiers photo ou vidéo sur les serveurs de l'opérateur, qui les diffuse sous forme de diaporama auprès des télénautes souhaitant les recevoir. Enfin, Amigo TV permet de mettre en relation des télénautes regardant un même programme, et souhaitant dialoguer, par écrit ou vocalement, afin de commenter le programme.

Des plates-formes technologiquement agnostiques

Concepteurs de solution de télévision interactive, Alcatel n'en reste pas moins équipementier télécom et a également développé une nouvelle génération de stations de base. Malgré la multiplication des réseaux cellulaires 2G/EDGE, 3G/UMTS, 3/HSDPA ou Wimax, ces émetteurs sont désormais capables de gérer une multiplicité de technologies et d'adresser des flux TV, quel que soit le réseau cellulaire utilisé par l'opérateur ou par l'abonné final. Alcatel a également développé des systèmes de cache sur des serveurs pour permettre au mobinaute de consulter un flux TV en streaming et de faire face à quelques coupures (jusqu'à 4 minutes) du réseau pendant cette diffusion.

Une télévision mobile par satellite

Enfin, Alcatel a présenté son projet TMSL de "Télévision Mobile Sans Limite", soutenu par l'agence française de l'innovation, et permettant de diffuser la télévision numérique mobile depuis des satellites. Outre une possible diffusion directe "outdoor" vers les téléphones mobiles équipés de ce type de récepteur (prototype Sagem/Dibcom en 2007), l'objectif premier est de permettre aux opérateurs cellulaires d'exploiter leurs propres émetteurs cellulaires classiques en mode broadcast pour relayer le signal TV satellite, en court-circuitant ainsi les réseaux hertziens numériques d'opérateurs de télévision comme TDF ou Towercast et ainsi d'améliorer la réception indoor sur des mobiles équipés d'une puce DVB-H compatible avec la bande S.

Une prise de pouvoir par le télénaute.

Flux Unicast ou broadcast, réseau satellitaire, hertzien ou cellulaire, télévision de masse ou personnelle, Alcatel a en tout cas décidé d'identifier tous les scénarios possibles afin de proposer à ses clients opérateurs les bonnes solutions réseaux, matérielles et logicielles pour couvrir ces nouveaux usages. Reste à s'assurer que le télénaute, jusqu'à présent très passif vis-à-vis de la télévision, acceptera effectivement de prendre le pouvoir sur son petit écran.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Access et Sony cherchent à concurrencer Orb ou Slingmedia pour le streaming de contenu sur Pocket PC
NetBooster bientôt sur Alternext d'EuroNext
Club-Internet propose la personnalisation du '.fr'
Orange Business lance ses offres voix 'fixe et mobile'
Microsoft s'ouvre aux licences Creative Commons
Access et Sony cherchent à concurrencer Orb ou Slingmedia pour le streaming de contenu sur Pocket PC
Orange Business lance ses offres voix 'fixe et mobile'
NetBooster bientôt sur Alternext d'EuroNext
Club-Internet propose la personnalisation du '.fr'
Microsoft s'ouvre aux licences Creative Commons
Haut de page