🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Bruxelles fait le pari de l'e-inclusion, de l'Internet pour tous

13 juin 2006 à 00h00
0
Les ministres européens ont approuvé lundi de nouvelles mesures destinées à garantir la participation du plus grand nombre à la société de l'information.

Bruxelles dévoile de nouvelles mesures en faveur de l'Internet pour tous.

Lundi 12 juin 2006 à Riga, Lettonie, les ministres de 34 pays européens ont approuvé la mise en œuvre de "l'e-inclusion", autrement dit : La participation du plus grand nombre au développement de la société de l'information.

Cette action paneuropéenne vise : à réduire de moitié d'ici à 2010 le nombre de personnes qui, menacées par l'exclusion, n'utilisent pas Internet, à couvrir au moins 90% du territoire européen du haut débit et, enfin, à rendre "accessibles" tous les sites web publics d'ici à 2010.

A ce jour, seuls 3% des sites web publics respectent pleinement les normes minimales d'accessibilité à l'Internet (telles que formulées par le W3C), ce qui limite les avantages que peuvent tirer des TIC les 15% de citoyens européens handicapés. Même chose pour le 4ème âge. Au sein de l'Union européenne, la proportion des plus de 65 ans qui utilisent l'Internet ne dépasse pas 10%.

Le coût élevé de l'équipement, l'accès, l'accessibilité, les compétences et la motivation sont autant d'obstacles pour les quelque 30% à 40% d'Européens qui ne profitent pas des avantages de la société de l'information.

En outre, bien que le nombre d'abonnements haut débit ait progressé de 60% en 2005 sur le continent européen, le taux de pénétration de la large bande ne s'établit qu'à 13% de la population de l'UE, soit un quart des ménages environ.

Comment ouvrir les TIC à tous les Européens ? Il s'agit d'abord de promouvoir l'adoption de meilleures pratiques 'utilisateurs', mais aussi : la recherche innovante, les plans nationaux d'e-inclusion, les accords volontaires entre parties intéressées ainsi que la fourniture par l'industrie de technologies accessibles.

Pour atteindre ces objectifs, la Commission européenne s'appuiera sur : le 7ème programme-cadre de l'UE sur la recherche, le programme pour la compétitivité et l'innovation, l'application rigoureuse des règles communautaires (concurrence, qualité des services) et, le cas échéant, de nouvelles mesures législatives.

"Permettre à tous de participer à la société de l'information sur un pied d'égalité n'est pas seulement une nécessité sociale, c'est également, sur le plan économique, une formidable chance pour l'industrie", a indiqué Viviane Reding, commissaire européenne en charge de la société de l'information et des médias.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Une nouvelle version de Google Earth disponible
Weborama bientôt en bourse
Orange s'apprête à renouveler sa gamme de terminaux SPV sous Windows Mobile
Lancement imminent de Gbuy, la solution de paiement de Google
Odebi lance une action de masse contre le DADVSI
<b>Joyeux Noël</b>
1ere Position relance le débat sur la class action contre Google
Odebi lance une action de masse contre le DADVSI
Lancement imminent de Gbuy, la solution de paiement de Google
Trigate : Intel entend réinventer le transistor
Haut de page