Après Thomson, c'est au tour de Thalès de rejoindre le projet Quaero

0
Piloté par l'Agence pour l'Innovation industrielle, le projet de moteur de recherche franco-allemand a un nouveau partenaire : Thalès

Face à la domination américaine dans le secteur des moteurs de recherche, l'Europe et plus particulièrement la France ont décidé de rejouer la carte du dirigisme étatique pour accoucher d'un champion national et si possible européen : Quaero.

Piloté par l'agence pour l'innovation industrielle (A2i), Quaero a déjà réussi à fédérer de jeunes start-up tricolores (Exalead, LTU ou Vecsys) mais également des multinationales des technologies de l'information comme , France Télécom et Deutsche Telekom.

Avec l'arrivée de Thalès, Quaero devrait non seulement bénéficier de l'expertise groupe d'électronique de défense mais également récupérer les travaux de recherche d'Infomagic, un autre projet technologique français, soutenu par la région Île-de-France, et dont l'ambition était également de créer un moteur de recherche multimedia.

Reste à savoir si cette démarche dirigiste, qui a fait le succès de grands projets comme Ariane ou Airbus, pourra également fonctionner dans les technologies de l'information. , le Minitel ou le plan câble tendent plutôt à démontrer le contraire...
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page