Google aurait racheté 5% d'AOL pour conserver son partenariat publicitaire

Par Jérôme Bouteiller
le 17 décembre 2005 à 00h00
0

Face aux ambitions de Yahoo ou MSN dans la publicité en ligne, Google aurait racheté 5% d'AOL pour conserver un partenariat dans les liens sponsorisés

Face aux ambitions de ou MSN dans la publicité en ligne, Google aurait racheté 5% d'AOL pour conserver un partenariat dans les liens sponsorisés

Le leadership a un prix ! Face aux ambitions de Yahoo ou MSN dans la publicité en ligne, News.com affirme que Google aurait dépensé 1 milliards de dollars pour prendre une participation de 5% du capital d'AOL et ainsi conserver un partenariat dans les liens sponsorisés.

Avec plus de 75 millions de visiteurs uniques par jour, AOL.com est un poids lourds du web américain avec une audience tout juste inférieure aux 101 millions de visiteurs de Yahoo, 92 millions de MSN et 80 millions de Google.

Jusqu'à présent associé à Google, dont la solution de liens sponsorisés continuera d'assurer la monétisation de son moteur de recherche, AOL était toutefois également en discussions depuis plusieurs semaines avec MSN et Yahoo, qui convoitaient son audience pour acquérir ou consolider une position dominante sur le marché américain.

Payée au prix fort, ce partenariat valorise AOL à plus de 20 milliards de dollars et le groupe AOL TimeWarner à plus de 84 milliards de dollars mais elle devrait permettre à Google, dont la capitalisation boursière frôle désormais les 130 milliards de dollars, de devenir le nouveau roi de la publicité en ligne... à moins que MSN ou Yahoo ne décident de surenchérir dans les prochaines heures..
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
La transition écologique de l'industrie chimique va demander beaucoup d'énergie renouvelable
scroll top