L’UE fait un pas de plus vers l’identité biométrique

0
Le Conseil de l'Union européenne approuve la mise en oeuvre progressive de cartes nationales d'identité intégrant données biométriques et puces sans contact.

Le Conseil de l'Union européenne valide l'identité biométrique.

Le 1er décembre 2005 le Conseil justice et libertés civiles du CUE a approuvé la mise en oeuvre technique et fonctionnelle de cartes nationales d'identité intégrant deux données biométriques : photographie numérisée et empreintes digitales du titulaire.

L'échéance à laquelle tous les Etats membres de l'UE devront proposer ce type de carte, n'a pas été déterminée. Toutefois, des pays tels que la Norvège, la Suède, la Finlande et l'Estonie disposent d'ores et déjà de "cartes biométriques ". D'autres sont sur le point de franchir le pas : le Royaume-Uni, la Belgique et l'Italie. La France, de son côté, maintient le suspense avec son projet INES (identité nationale électronique sécurisée).

Quant au "passeport biométrique" il devrait arriver l'an prochain, ultimatum des Etats-Unis aidant. Dans le cadre de la lutte antiterroriste, les USA imposent aux ressortissants européens de disposer de passeports avec photo et empreintes pour pouvoir entrer sans visa sur son territoire à compter du 26 octobre 2006.

Pour les visas au sein de l'Union européenne, les choses bougent également. Le système devra intégrer ces prochaines années les empreintes digitales de 70 millions de personnes.

L'ensemble s'appuiera sur le SIS (Système d'information Schengen) et sur la base Eurodac des demandeurs d'asile et des immigrés en situation irrégulière. D'autres pistes sont envisagées afin de mieux contrôler les flux migratoires, les voyages fréquents et la criminalité (AFIS - Automated Fingerprints Identification System).

Tous ces documents seront équipés d'une puce sans contact. Enfin, la mise en œuvre progressive de l'identité numérique au sein de l'UE fait partie de son plan d'action contre le terrorisme.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Un test du support du profil Bluetooth AD2P sur un système Windows Mobile 5
Le gestionnaire de PIM Agenda Fusion devient compatible avec Windows Mobile 5
F. Mueller, NoSoftwarePatents, est élu Européen
Windows Livecare Live : Microsoft dévoile son premier antivirus
6233 : Un Nokia 3G à 300 euros
Windows Livecare Live : Microsoft dévoile son premier antivirus
Un test du support du profil Bluetooth AD2P sur un système Windows Mobile 5
Le gestionnaire de PIM Agenda Fusion devient compatible avec Windows Mobile 5
F. Mueller, NoSoftwarePatents, est élu Européen
6233 : Un Nokia 3G à 300 euros
Haut de page