Miratech importe le eye-tracking pour les webmasters français

Par
Le 24 novembre 2005
 0

Déjà utilisée aux Etats-Unis pour analyser le comportement des internautes, la société Miratech introduit la technologie de suivi du regard "Eye Tracking"

Déjà utilisée aux Etats-Unis pour analyser le comportement des internautes, la société Miratech introduit la technologie de suivi du regard "Eye Tracking"

Mesurer les clics c'est bien, comprendre ce que l'internaute regarde avant de cliquer, c'est mieux. Après les Etats-Unis, la société française Miratech annonce le lancement en France d'une technologie de suivi du regard (eye-tracking) applicable dans l'univers de la communication et plus particulièrement des sites web.

"Un internaute passe entre 0 et 8 secondes sur une page web, dont il ne lit que 15 mots en moyenne. Pourquoi perdre du "temps de regard" sur des éléments visuels sans intérêt ? Les études Miratech déterminent avec précision les zones de l'écran qui sont lues, explorées ou ignorées. Elles permettent ainsi de vérifier que les visiteurs visualisent les messages importants. " explique Jérémie Eskenazi, créateur de la société.

L'étude est menée au laboratoire de Miratech avec des utilisateurs test. Le film des mouvements oculaires et l'étude des mouvements de la souris permettent d'analyser les zones de l'écran vues. Les méthodes ne sont pas invasives : le visage de l'utilisateur test est filmé à distance, à son insu, puis l'image est traitée pour calculer les mouvements des yeux. Les mouvements oculaires sont pour la plupart inconscients. Donc l'opinion, l'histoire et les préjugés des utilisateurs influent très peu sur les résultats. Ce qui garantit la fiabilité des études.

Revendiquant des taux de transformation en hausse de plus de 60%, la société facture sa prestation 2000 € par page web et vise une clientèle relativement large, de sites medias, annonceurs, agence de publicité ou site corporate.

01e0000000384205-photo-imageneteco.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top