Bloomberg, maire de NYC, mène campagne high-tech

0
En route pour un 2ème mandat ? S'appuyant sur un solide bilan et une campagne multimédia, le milliardaire républicain devrait être réélu maire de New York City.

Démocrate dans l'âme, la ville de New York va vraisemblablement réélire mardi 8 novembre 2005 le républicain Michael Bloomberg au poste de maire.

Successeur d'un autre républicain, le new-yorkais Rudy Giuliani, l'homme d'affaires n'a pas lésiné sur les moyens pour mener une campagne high-tech.

Le milliardaire s'est doté d'un site Internet aux petits oignons : "Mike Bloomberg pour NYC : Aller de l'avant" (mikebloomberg.com).

Outre le programme du candidat, l'internaute accède à une galerie de photos, aux portraits de volontaires, aux médias soutenant la candidature de Bloomberg, aux rubriques "les femmes" et "les démocrates pour Bloomberg".

Le site intègre également flux RSS, système d'alertes par e-mail et par SMS, l'option "Text Mike" (version beta d'AIM Today - AOL) et un espace "Demandez à Bloomberg".

Pour compléter un bilan solide, une campagne rodée du Bronx à Manhattan, l'actuel maire de New York City, candidat à sa réélection, a mené une opération séduction sur le Net fixe et mobile.

Résultat, le New York Times, quotidien de gauche, a pris fait et cause pour Mike Bloomberg. Difficile, dans ces conditions, pour le candidat démocrate Fernando Ferrer de créer la surprise (ferrer2005.com).

Bloomberg a investi 70 millions de dollars dans sa campagne 2001. Il y a trois semaines, les compteurs affichaient d'ores et déjà 50 millions de dollars.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page