Alain Risbourg - Jalios : "Le marché de la gestion de contenu seul n'a pas d'avenir pour un éditeur

0
Le directeur commercial & marketing de Jalios, spin-off de et de l'INRIA, met en lumière les points forts de l'éditeur d'outils de gestion de l'information

AB - Alain Risbourg, bonjour. Comment se distingue Jalios sur un marché français de la gestion de contenu où s'activent de sérieux concurrents dont Noheto, Silverpeas, Mediapps ou encore les sociétés américaines Documentum et Hummingbird ?

AR - Bonjour, le marché de la gestion de contenu seul n'a pas d'avenir pour un éditeur de progiciels ! Ce marché est aujourd'hui investi par les solutions open source : eZPublish ou TYPO3.

Jalios a donc quitté ce marché stricto sensu de la gestion de contenu il y a maintenant plus de deux ans, et est aujourd'hui positionné sur le marché européen de la gestion de l'information.

Ce marché de la gestion de l'information recouvre les marchés, hier distincts - mais aujourd'hui communs - du portail, de la gestion de contenu, de la gestion documentaire et du travail collaboratif.

Les concurrents de Jalios sont aussi bien des acteurs globaux comme Vignette, Documentum, Tridion, ou Opentext que des acteurs open source (Jahia ou Plone).

A la différence de ces acteurs qui ont étoffé leur offre par croissance externe, Jalios a développé en quatre ans une solution nativement intégrée de gestion de l'information.

AB - Au-delà des langages Java et XML, quels sont les atouts techniques ­ notamment Pharos développée au sein du GIE Dyade entre Bull R&D et l'INRIA ­ et fonctionnels de JCMS, solution intégrée de gestion de l'information ?

AR - Nos clients ne retiennent pas Jalios pour ses choix technologiques, mais pour la valeur d'usage que la solution leur apporte : notre signature "Master Your Content" signifie que JCMS apporte une grande maîtrise à tous les utilisateurs.

Néanmoins, ces choix technologiques et l'architecture innovante, qui sont notre héritage du GIE Dyade, sont la raison de notre capacité à mettre sur le marché en 3 ans une solution originale qui répond aussi bien aux besoins de portails intranets d'entreprises, ou de sites Internet multisites ou encore de sites web métier des grandes entreprises.

Notre solution, JCMS, est compétitive avec les solutions, non intégrées et lourdes, des grands acteurs qui disposent de 100 ou de 1000 fois plus de ressources que Jalios.

AB - Pouvez-vous indiquer les tarifs des licences JCMS en mono et en multi-sites ?

AR - En multi-sites, les tarifs de JCMS débutent à 25 K€, mais le coût moyen de licences sur les projets d'entreprises est de l'ordre de 100 K€.

AB - Quelles sont les attentes intranet/Internet/portail de sociétés et d'organismes tels que le Réseau de transport d'électricité (RTE), la RATP, l'Agence nationale de la recherche ou encore M6 ?

AR - RTE ou la RATP ont retenu JCMS pour leurs portails intranets, car JCMS permet d'offrir :

Une grande homogénéité et transversalité aux utilisateurs, et par conséquent un accès rapide à l'information,

Aux Maitrises d'Ouvrage, une grande autonomie dans la gestion fonctionnelle de leurs espaces, dans le cadre défini par l'entreprise,

Et aux équipes informatiques, à la fois une mise en oeuvre projet qui réduit les risques liés à l'intégration, et une exploitation réduite à sa plus simple expression.

Si M6web a retenu JCMS pour la refonte de tous ses sites internet, c'est à la fois pour son côté progiciel simple à utiliser et pour son côté plate-forme ouverte et flexible.

Les fonctionnalités d'usine à sites et d'industrialisation de sites, leur offrent par ailleurs une grande productivité.

L'ANR a retenu Jalios car nous pouvions répondre à leurs besoins dans des délais très courts, avec la qualité de service requise, et ainsi respecter des engagements pris par le gouvernement vis à vis du monde de la recherche.

AB - Jalios privilégie depuis sa création en 2001 un développement sur fonds propres en autofinancement, et la R&D. Ces choix expliquent-ils à eux-seuls les bons résultats enregistrés sur l'exercice 2004-2005 clos le 30 juin dernier ?

AR - Développer un éditeur de logiciel, en France, en autofinancement, sans perdre de temps à faire la chasse aux subventions ou aux financements, oblige à se concentrer sur l'essentiel : Le produit, et répondre aux attentes du marché en proposant à nos clients des solutions qui les satisfont.

Les bons résultats sont le reflet d'une vision unique du management de Jalios et d'une exécution sans faille par une équipe motivée pour changer les règles du jeu, , en étroite relation avec nos partenaires intégrateurs.

AB - L'avenir de Jalios sera-t-il européen ?

AR - Notre développement se poursuit de façon nominale, nous avons retrouvé lors de notre premier trimestre fiscal un rythme de croissance de 50%. L'avenir de Jalios est européen à court terme, et global à moyen terme.

AB - Alain Risbourg, je vous remercie.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page