N92 : Nokia complète sa N-Series avec un terminal DVB-H

Par Jérôme Bouteiller
le 02 novembre 2005 à 00h00
0

Près d'un an après le lancement du 7110 à Monaco, Nokia dévoile officiellement son premier terminal DVB-H : le N-Series N92 sous Symbian S60

Près d'un an après le lancement du 7110 à Monaco, Nokia dévoile officiellement son premier terminal DVB-H : le N-Series N92 sous Symbian S60

La TNT devient mobile. Près d'un an après le lancement du 7110 à Monaco, un premier modèle à écran large qui ne pouvait recevoir la TNT qu'avec un adaptateur, Nokia dévoile officiellement son premier terminal DVB-H : le N-Series N92 sous Symbian S60. Contrairement au MyMobileTV de Sagem, un prototype dérivé du MyS-8, réservé aux betatesteurs, et embarquant également un récepteur DVB-H, le Nokia N92 est un modèle destiné à être commercialisé mi-2006 pour environ 600 euros.

Outre le récepteur DVB-H désormais H.264, ce N92 propose également un récepteur FM, un grand écran QVGA 2.8 pouces de 16 millions de couleurs, basculant du mode portait (l'écran se plie verticalement) au mode paysage (l'écran se plie horizontalement), une caméra pour la visiophonie, un APN 2 Mpixels, un port d'extension mini-SD, un port USB 2.0 (liaison directe avec le PC) et le support des réseaux 2G (GSM, GPRS, EDGE), 3G (UMTS) et locaux (IR, Bluetooth, WiFi).

Basé sur Symbian OS et la suite S60 (ex Series 60) en version 3.0, le N92 propose également de très nombreuses applications : outre les traditionnels logiciels d'organisation, de communication ou de divertissement, Nokia propose par exemple VisualRadio, un nouveau browser avec fonction Zoom ou encore de nouveaux logiciels pour créer une liste de ses chaînes TV préférées, mettre en place des alertes sur les programmes ou encore bénéficier de services interactifs.

Très complet, ce N92 devrait donc être disponible pour le lancement commercial des premiers réseaux DVB-H européens fin 2006. En France, où la télévision mobile en EDGE ou 3G semble déjà être un succès, le DVB-H est également testé par deux consortiums, le premier réunissant Sagem, TPS, Bouygues et Orange, le second réunissant SFR, Canal+ et Nokia. Reste à espérer que le CSA, grand maître des fréquences, autorisera au plus vite le lancement dans l'hexagone de cette télévision numérique terrestre mobile.

01E0000000384183-photo-imageneteco.jpg
01E0000000384184-photo-imageneteco.jpg
01E0000000384185-photo-imageneteco.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 15h40
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
Être propriétaire de sa voiture, un modèle bientôt dépassé d'après le CEO de Volvo
Guacamelee! Super Turbo Championship Edition est gratuit sur le Humble Store
VivaTech 2019 - AMY (RATP), l'appli qui utilise les ultrasons pour alerter les piétons d'un danger
scroll top