France Telecom s'intéresse à Teslim, Telefonica vise KPN

0
La concentration dans le paysage télécom se poursuit avec la candidature de FT pour racheter Teslim et l'intérêt de pour le néerlandais KPN

La Turquie fait décidemment la une de l'actualité. Quelques semaines après le rachat de l'espagnol Amena, le groupe est candidat au rachat de l'opérateur turc Teslim. Le groupe français n'est pas seul à se présenter puisque l'appel d'offre a également attiré d'autres poids lourds des télécoms comme Vodafone, Telenor ou encore Orascom (groupe égyptien qui vient de racheter l'italien Wind). Teslim compte déjà 8 millions de clients et le gouvernement turc a fixé le prix minimal à 2.8 milliards de dollars.

Toujours dans le domaine télécom, le Wall Street Journal affirme que le groupe espagnol Telefonica étudierait le rachat du groupe néerlandais KPN, présent au bénélux et en Allemagne. Évaluée à 20 milliards d'euros, l'opération permettrait à Telefonica de rivaliser avec d'autres géants européens comme Vodafone, Orange ou Deutsche Telecom.

Après une première vague de concentration dans les années 99/2000, marquée par la mega-fusion Vodafone/Mannesman, puis une période difficile dominée par le désendettement, l'heure des fusions est donc revenue pour les opérateurs européens. France Telecom et Orange semblent avoir repris l'initiative. Reste à savoir si SFR, dont la maison mère cherche à prendre pied en Pologne, et si Bouygues Telecom, seront des proies ou des prédateurs dans ce grand mouvement de concentration.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page