Xavier Garambois : "Le modèle d'Amazon n'est pas obsolète !"

0
DG d'Amazon France, Xavier Garambois évoque l'ouverture du rayon électronique, la concurrence et les nouvelles formes de commerce électronique

JB - Xavier Garambois, bonjour. Amazon se lance enfin sérieusement dans la vente de produits électroniques. Pourquoi avoir tant tardé ?

XG - Nous ne pensons pas arriver tardivement. Amazon France testait déjà depuis plus d'un an ces produits avec plusieurs centaines de référence ce qui nous a permis de comprendre les tendances du marché et les attentes de nos clients. C'est donc le moment de proposer une offre exhaustive, avec des prix parmi les plus performants et bien sûr les services qui ont fait la renommée d'Amazon : une site ergonomique, des conseils, la livraison gratuite à partir de 20 euros d'achats ou encore le retour produit jusqu'à trente jours alors que la loi ne nous en impose que sept.

Nous essayons de créer un environnement agréable pour nos consommateurs, dans lequel ils puissent faire leurs achats en tout confiance, sans toutefois oublier les réalités économiques. Il y a toujours un risque d'obsolescence du stock, une contrainte de renouvellement rapide des produits et nous misons sur notre expérience et notre large base de clients pour devenir rapidement le leader sur ce marché.

JB - Que représente le "hardware" dans les ventes d'Amazon aux Etats-Unis ? Quelles sont vos ambitions pour la France ?

XG - Au premier trimestre 2005, le poids de l'électronique représentait 45% au niveau mondial. Face aux activités historiques que sont les produits culturels, cette ligne de produits est devenue très importante en grande partie parce que le prix d'un appareil photo est bien entendu plus élevé que celui d'un livre.

En France notre priorité est pour le moment logistique puisque nous avons beaucoup investi pour agrandir notre entrepôt à Orléans et pour développer notre stock de produits. Nous investissons beaucoup pour devenir un leader sur le marché français mais nous veillerons scrupuleusement à garder une gestion saine.

JB - Pour Amazon, qui sont les plus gros concurrents ? Des pure players comme Pixmania, et RueduCommerce ou des filiales de grands groupes de distribution comme laFnac (PPR), GrosBill (Auchan) et Cdiscount (Casino) ?

XG - Il y a de sérieux concurrents dans ces deux catégories. La concurrence a toujours existé, qu'elle soit en ligne ou tout simplement hors ligne, en France, aux Etats-Unis ou partout dans le monde. Nous avons l'habitude d'un tel environnement et cela ne nous a jamais empêché d'afficher des taux de croissance à deux chiffres de nos revenus, trimestre après trimestre.

JB - Quel regard portez vous sur des modèles e-commerce alternatifs comme eBay ou l'essor des kiosques de téléchargement comme celui d'Apple ? Pour ses 10 ans, le modèle Amazon n'est-il pas déjà obsolète ?

XG - Le modèle d'Amazon n'est pas obsolète ! A mes yeux, les deux modèles sont complémentaires car il faudra toujours des entrepôts pour faire de la vente à distance et gagner des parts de marché sur la distribution traditionnelle. Notre taux de croissance à deux chiffre me conforte d'ailleurs dans cette idée. Mais cela n'a jamais empêché Amazon de réfléchir à d'autres formes de commerce. Nous avons par exemple une plate-forme comme MarketPlace qui permet à des marchand tiers, qu'ils soient professionnels ou simples particuliers, de mettre en vente leurs propres produits. C'est d'ailleurs le cas en France pour notre nouvelle rubrique où des marchands comme Son-Video et Expansys bénéficient de notre clientèle pour vendre des produits spécialisés dans le home cinema ou la téléphonie.

Pour ce qui est de la dématérialisation, nous regardons également ce qui se fait. C'est vrai qu'Apple communique très bien sur son musicstore mais Amazon travaille également sur le sujet avec A9, un moteur de recherche qui permet de parcourir le contenu de milliers d'ouvrage avant de les acheter.

Vente à distance, produits d'occasion, biens numériques : la force de notre modèle et justement de pouvoir le faire évoluer pour toujours mieux satisfaire nos clients.

JB - Xavier Garambois, je vous remercie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

.mobi : les sites mobiles auront un nom de domaine
iSync v2.1, synchronisation de téléphones mobiles ou de PDA sous Palm OS, disponible sur Mac
Le PND SiRFStar III GlobalSat GV-101 qui propose une navigation GPS et des fonctions multimédia, dis
1-HomeEdit, pour créer et modifier un thème d'accueil directement depuis un Smartphone MS
WinMobile Torrent, premier client BitTorrent pour Pocket PC / PDAPhone
.mobi : les sites mobiles auront un nom de domaine
iSync v2.1, synchronisation de téléphones mobiles ou de PDA sous Palm OS, disponible sur Mac
Opera met du Bitorrent dans son navigateur
Le PND SiRFStar III GlobalSat GV-101 qui propose une navigation GPS et des fonctions multimédia, dis
1-HomeEdit, pour créer et modifier un thème d'accueil directement depuis un Smartphone MS
Haut de page