La fusion Neuf Telecom / Cegetel est-elle relancée ?

07 avril 2005 à 00h00
0
Après un premier échec des négociations en avril 2004, la fusion des opérateurs alternatifs Neuf Telecom / Cegetel semble à nouveau à l'ordre du jour

La concentration du paysage français des télécoms est en route. Tandis que Telecom Italia confirme le rachat de la filiale française de Tiscali, les opérateurs alternatifs Neuf Telecom et Cegetel auraient repris leurs discussions en vue d'une fusion, après un premier échec en avril 2004.

Confirmée par des sources internes mais encore non-officielle, cette opération aurait été relancée par le départ de Robert LOUIS-DREYFUS de la présidence de Neuf Telecom. Depuis, Neuf Telecom a d'ailleurs pu signer un accord de MVNO avec SFR, la branche téléphonie mobile de SFR Cegetel, et les deux groupes auraient déjà commencé à faire preuve de complémentarités dans le déploiement de leurs réseaux à fibre optique.

Après un premier échec des négociation, sous valorisant Neuf Telecom, cette nouvelle opération pourrait donc se faire sur des bases plus équitables et pourrait même permettre à Jacques Verat (9tel) de prendre la tête du futur ensemble, qui se hisserait au rang de principal opérateur alternatif français, derrière mais devant Free ou Telecom Italia.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

GPS.PI, programme de géolocalisation GPS, mis à jour et compatible PDAPhone et Smartphone MS
Le prix des nouveaux appareils autonomes de navigation GPS TomTom GO
Webhelp fait le pari du télémarketing offshore
Antitrust : Oracle et IBM font front commun contre Microsoft
Napster séduit 410.000 abonnés et relève ses prévisions
GPS.PI, programme de géolocalisation GPS, mis à jour et compatible PDAPhone et Smartphone MS
Le prix des nouveaux appareils autonomes de navigation GPS TomTom GO
Objets nazis : La relaxe de Yahoo! et de Tim Koogle est confirmée
Antitrust : Oracle et IBM font front commun contre Microsoft
Napster séduit 410.000 abonnés et relève ses prévisions
Haut de page