La CNIL dénonce la politique de généralisation des pass Navigo par la RATP

Jérôme Bouteiller
20 décembre 2004 à 00h00
0
La CNIL épingle la RATP pour sa politique de généralisation des pass Navigo surfacturant le maintien de l'anonymat pour ses abonnés

Voyager incognito coûtera plus cher. La commission nationale informatique et liberté a décidé d'épingler la RATP pour sa politique de généralisation des pass Navigo qui devraient systématiquement remplacer la vénérable carte orange fin 2005 dans les transports en commun franciliens.

La CNIL ne reproche pas la généralisation de ces cartes sans-fil mais le fait qu'elles permettent de tracer tous les déplacements de leurs propriétaires grâce à la technologie RFID et que le maintien de l'anonymat sera une option, payante, facturée 5 euros supplémentaires par mois.

Simple autorité morale, la CNIL ne peut pas empêcher le dispositif commercial imaginé par la RATP mais a tout de même envoyé un courrier au Syndicat des transports d'Ile-de-France (STIF), l'autorité organisatrice des transports en région parisienne, pour manifester son mécontentement. Reste à savoir si un aller retour entre Denfert-Rochereau et Auber en passant par Chatelet-Les Halles intéressera Big Brother...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top