La CNIL dénonce la politique de généralisation des pass Navigo par la RATP

0
La CNIL épingle la RATP pour sa politique de généralisation des pass Navigo surfacturant le maintien de l'anonymat pour ses abonnés

Voyager incognito coûtera plus cher. La commission nationale informatique et liberté a décidé d'épingler la RATP pour sa politique de généralisation des pass Navigo qui devraient systématiquement remplacer la vénérable carte orange fin 2005 dans les transports en commun franciliens.

La CNIL ne reproche pas la généralisation de ces cartes sans-fil mais le fait qu'elles permettent de tracer tous les déplacements de leurs propriétaires grâce à la technologie RFID et que le maintien de l'anonymat sera une option, payante, facturée 5 euros supplémentaires par mois.

Simple autorité morale, la CNIL ne peut pas empêcher le dispositif commercial imaginé par la RATP mais a tout de même envoyé un courrier au Syndicat des transports d'Ile-de-France (STIF), l'autorité organisatrice des transports en région parisienne, pour manifester son mécontentement. Reste à savoir si un aller retour entre Denfert-Rochereau et Auber en passant par Chatelet-Les Halles intéressera Big Brother...
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page