Microsoft rachète l'éditeur antispyware Giant Software

Jérôme Bouteiller
20 décembre 2004 à 00h00
0
En attendant le lancement de son antivirus, Microsoft annonce en tout cas le rachat de Giant Software, éditeur d'un logiciel anti spyware

2005, année de la sécurité informatique ? En attendant le lancement de son antivirus toujours en développement, le groupe américain Microsoft annonce en tout cas le rachat de Giant Software, éditeur d'un logiciel anti spyware qui devrait compléter le Service Pack 2 de Windows XP.

"Les spywares constituent un problème sérieux et en plein essor pour les utilisateurs de PC. Les utilisateurs ont clairement exprimé le souhait de voir Microsoft fournir des solutions efficaces contre ce genre de menaces " a déclaré Mike Nash, vice président de la Division Security Business and Technologie chez Microsoft. " Via cette acquisition, nous pourront prochainement offrir une nouvelle technologie qui permettra de protéger les PC contre des logiciels espions et trompeurs. "

Souvent installés en même temps qu'un programme gratuit ou téléchargés à leur insu par les internautes, les spywares sont des logiciels dont les versions les moins gênantes se limitent à l'affichage sauvage de publicité et les plus dangereuses volent les codes secrets pour accéder à un compte bancaire par le web.

Propriétaire de Giant Software, Microsoft s'est en tout cas engagé à fournir les signatures numériques à quelques distributeurs inquiets comme Sunblet Software et devrait lancer une version béta dès la fin du mois de janvier 2005.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top