Le CNED fait le choix de l’innovation numérique

Par
Le 17 décembre 2004
 0

Le Centre national d’enseignement à distance adopte un plan de développement ambitieux centré sur l’innovation numérique et l’international.

Le Centre national d'enseignement à distance adopte un plan de développement ambitieux centré sur l'innovation numérique et l'international.

Le conseil d'administration du Centre national d'enseignement à distance, établissement public du ministère de l'Education nationale, a adopté jeudi un ambitieux plan de développement pour la période 2005-2008.

Le plan a résumé la direction du CNED (www.cned.fr) "arrête les orientations stratégiques indispensables à une évolution qui intègre les changements culturels, économiques, sociaux, réglementaires, structurels et technologiques de la société".

Ce "projet d'établissement" précise les grands axes d'une modernisation centrée sur l'innovation numérique (services et administration des formations en ligne) et sur le renouveau des partenariats privés/publics.

Globalement a précisé l'organisation dirigée par Olivier DUGRIP dans une note de synthèse, le projet consiste à :

Renforcer qualité et offre de formations, poursuivre la modernisation des systèmes d'information (CNED-Numérique), mutualiser les pratiques pédagogiques CNED/EIFAD (Ecole d'ingénierie de la formation à distance), certifier les compétences internes, prendre une place de référence sur le marché international.

La démarche du CNED, en espérant qu'elle soit concrétisée, devra compléter les efforts du ministère de français de l'Education pour fournir des bureaux virtuels aux élèves, proposer des PC portables à des conditions spéciales aux étudiants, soutenir l'équipement d'universités en bornes WiFi. En résumé rendre l'école "plus ouverte", selon les termes du Premier ministre, Jean-Pierre RAFFARIN.

La mission de service public du Centre national d'enseignement à distance, à savoir répondre aux besoins de formation ouverte et à distance de chacun, est précisée dans le projet de loi d'orientation sur l'avenir de l'école - texte qui a été rejeté le 16 décembre 2004 par le Conseil supérieur de l'éducation qui avait été consulté "pour avis".
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top