Mediamétrie va mesurer l'audience des fichiers en streaming

Par Jérôme Bouteiller
le 14 décembre 2004
 0

Le Comité Internet de Médiamétrie a décidé de définir les indicateurs mensuels de mesure du streaming audio et video sur le net.

Le Comité Internet de Médiamétrie a décidé de définir les indicateurs mensuels de mesure du streaming audio et video sur le net.

La démocratisation du haut débit n'échappe pas aux professionnels de la publicité. Le Comité Internet de Médiamétrie, réuni le 26 novembre 2004, a voté à l'unanimité une convention commune qui définit les indicateurs mensuels de mesure du streaming : le nombre de sessions, la durée par session et la durée totale.

"Le streaming, qui permet aux éditeurs de sites la diffusion de contenus audio et vidéo vers les internautes, en direct et à la demande, est de plus en plus utilisé par les internautes. C'est pourquoi, le Comité Internet a demandé à un groupe de travail d'élaborer une convention de mesure du streaming. Ce groupe de travail était composé de l'ensemble des acteurs du streaming : les représentants des plateformes d'hébergement dont Akamai, Colt et Yacast, et les représentants des éditeurs de sites dont notamment France Télévisions, Radio France, RTLnet et ." explique Médiamétrie dans un communiqué.

Le Comité Internet de Médiamétrie réunit des éditeurs (France Télévisions, RTL Group, Lagardère Active, Radio France, TF1, France Telecom-Wanadoo, Le Monde, Les Echos, SPQR, , Lycos France, MSN France), des annonceurs (l'Union des Annonceurs, , TMP, Havas et Carat.) ainsi que de nombreuses associations ( l'Association pour le Commerce et les Services en Ligne (ACSEL), l'Association des Fournisseurs d'Accès (AFA), l'Internet Advertising Bureau (IAB France), le Groupement des Editeurs de services en ligne (GESTE) et le Syndicat des Régies Internet (SRI).).

Cette convention devrait permettre aux éditeurs d'adopter un vocabulaire commun, de se référer aux même critères et ainsi de faciliter l'arrivée d'annonceurs sur ces formats. Depuis la disparition de CanalWeb, Nouvo et autres webTV, ce type de formats a quelque peu été oublié mais la démocratisation des connexions à haut débit pourrait sans doute changer la donne.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
La version gratuite de YouTube Music arrive sur Google Home... avec de la pub
Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
scroll top