L’ERG analyse le marché de l’itinérance mobile internationale

10 décembre 2004 à 00h00
0
Les régulateurs télécoms des pays membres de l'Union européenne lancent une analyse coordonnée du marché de gros de l'itinérance mobile internationale.

La Commission européenne et le Groupe des régulateurs européens (www.erg.eu.int) composé des autorités télécoms des 25 Etats membres de l'UE, ont annoncé vendredi leur projet d'analyse coordonnée du marché de gros du "roaming" mobile.

Le "roaming" ou itinérance offre la possibilité à un opérateur de faire acheminer des appels par le réseau d'un autre opérateur. Quant à la problématique de l'itinérance internationale, elle est forcément globale.

En outre, "les prestations de gros d'itinérance internationale vendues dans un pays donné sont uniquement achetées par des opérateurs établis dans d'autres pays pour offrir des prestations de détail à leurs clients", a souligné dans un communiqué l'Autorité française de régulation des télécommunications.

En résumé, a ajouté l'ART, "les marchés de détail et de gros ne sont donc jamais dans le même pays en matière d'itinérance".

Dans ce contexte, conformément aux vœux de l'exécutif européen, les régulateurs des différents Etats membres de l'UE ont transmis le 10 décembre 2004 aux opérateurs mobiles nationaux un questionnaire commun (accords, critères de choix, tarifs, résiliations, services voix/données, perspectives...)

Les réponses des opérateurs et d'autres éléments d'analyse récoltés au cours de l'année 2005 donneront à l'UE les moyens nécessaires à la définition et à la mise en œuvre d'une approche commune de l'itinérance mobile internationale.

"Je suis pleinement consciente de l'impact des tarifs d'itinérance élevés sur la consommation des Européens et sur la compétitivité de notre industrie", a déclaré Viviane REDING, commissaire européenne chargée de la société de l'information et des médias.

Avant d'ajouter : "J'espère toutefois que l'initiative lancée aujourd'hui par le Groupe des régulateurs européens nous aidera à identifier les problèmes de concurrence qui subsistent dans les 25 Etats membres et à les résoudre dans les meilleurs délais".

Aussi importante que soit cette analyse européenne du "roaming", elle ne se substitue par à l'analyse menée actuellement au plan national par l'ART conformément au code des postes et communications électroniques.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Invasion : votre chronique SF livre un dernier carré héroïque !
Nintendo Indie World : le résumé des annonces
Sites 5G ouverts : Orange et Free toujours très en avance sur leurs concurrents
Paper Mario: The Origami King sur Nintendo Switch voit son prix chuter !
Les meilleures batteries externes pour éviter le coup de la panne
Surveillez votre ligne avec la balance connectée Xiaomi Mi Body Composition Scale 2 à prix cassé
Comparatif des meilleures batteries externes (2021)
Amazon Music Unlimited : profitez de 3 mois gratuit pour découvrir le service de streaming Amazon
Bouygues Telecom et H4D dévoilent une cabine de télémédecine connectée en 5G
Huawei va investir un milliard dans les voitures électriques et autonomes
Haut de page