Téléphonie : Samsung numéro deux mondial, numéro un en France

Par Jérôme Bouteiller
le 01 décembre 2004 à 00h00
0

Le constructeur coréen samsung serait désormais le numéro deux mondial du téléphone mobile derrière Nokia et aurait même la première place en France

Le constructeur coréen samsung serait désormais le numéro deux mondial du téléphone mobile derrière Nokia et aurait même la première place en France

Chaises musicales dans l'industrie de la mobilité. Selon Gartner, le constructeur coréen samsung serait désormais le numéro deux mondial du téléphone mobile (13.8% de part de marché) derrière Nokia mais devant (13.4% de parts de marché) et aurait même atteinte la première place en France en valeur, laissant toutefois la première place en volume à Sagem selon une autre étude GfK.

Tout comme son homologue coréen LG, désormais cinquième constructeur mondial devant Sony Ericsson mais encore derrière Siemens, Samsung a réussi à se faire un nom en proposant des téléphones à clapet souvent équipés d'écrans couleur et de caméra numériques. Après le succès du E700, le constructeur mise désormais sur les téléphones "slide-up", à clavier coulissant, à l'image du E800 ou du tout nouveau D500, un appareil ultra compact inaugurant la technologie bluetooth, un apn 1.3 megapixel et une confortable mémoire de 96 Mo.

Mais le groupe est également fournisseur d'Orange et SFR pour leurs téléphones 3G avec le Z107 et réfléchit déjà au futur avec des modèles pour le moment exclusivement commercialisés en Corée tels que le S250 (APN 5 megapixels), le S2300 (APN 3 Mpxl avec zoom optique...), le V500 (écran rotatif 16/9), le V440 (fonction camescope), le V5400 (disque dur 1.5 Go) ou encore des Smartphones type PocketPC ou Symbian qui devraient arriver en Europe mi-2005.

Entre maîtrise des technologies, innovations stylistiques et campagnes de communications massives, Samsung fait en tout cas preuve d'un incroyable volontarisme qui a certainement surpris ses concurrents japonais, américains ou européens. Reste à savoir si ces derniers sauront réagir et si les méthodes du sud coréens ne seront pas également bientôt copiés par une future vague d'entreprises issues de la puissante chine continentale...
Modifié le 20/09/2018 à 15h40
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Vers de nouveaux iPad Pro avec une meilleure antenne en 2020 et compatibles 5G en 2021 ?
Amazon automatiserait les licenciements liés à la productivité de ses salariés américains
L'App Store victime d'un bug qui empêchait le téléchargement d'applications et de mises à jours
Orange Cash, c’est fini : fermeture du service programmée en novembre
Avec Alexa, Amazon peut facilement obtenir l'adresse exacte de ses utilisateurs
Le OnePlus 7 aura bien un triple module photo dorsal
Microsoft vaut maintenant 1 billion de dollars
Google évite son redressement fiscal de plus d'un milliard d'euros
🎯 French Days 2019 : les tops bons plans du vendredi !
Comparatif 2019 : notre sélection des meilleures souris gamer
Galaxy Fold : Samsung force iFixit à dépublier son article de démontage
Nintendo : la Switch
Samsung : 116 milliards de dollars pour prendre le pas sur Intel
Mario Kart Tour : le jeu en bêta sur smartphone dans quelques semaines
Plus de sang ni de cadavre : la Chine étrangle un peu plus le jeu vidéo
scroll top