Thomson acquiert l’activité vidéo sur IP d’EADS DCS

Par Ariane Beky
le 25 novembre 2004 à 00h00
0

EADS qui recentre ses activités dans le secteur "Défense", trouve un acquéreur pour son activité vidéo sur IP comme il l’avait fait pour la téléphonie.

EADS qui recentre ses activités dans le secteur "Défense", trouve un acquéreur pour son activité vidéo sur IP comme il l'avait fait pour la téléphonie.

Après avoir négocié la reprise de son activité téléphonie d'entreprise avec Aastra, société canadienne d'envergure internationale, le consortium européen EADS (European Aeronautic Defence and Space Company) a trouvé un repreneur pour son activité vidéo sur IP.

Thomson (www.thomson.net) groupe français d'électronique, partenaire des industries "Media & Entertainment" à travers ses marques Technicolor, Grass Valley, RCA et Thomson, a annoncé jeudi avoir fait l'acquisition de cette activité.

Cette opération permet à Thomson d'enrichir son offre au-delà des équipements téléphoniques, des modems DSL et des décodeurs.

Ni EADS DCS (Defence & Communication Systems), ni Thomson n'ont souhaité précisés le montant de cette acquisition.

Thomson Télécom, la branche produits d'accès "broadband" du groupe, souhaite désormais devenir une référence internationale de systèmes "intégrés" pour opérateurs télécoms & réseaux, en particulier dans le domaine des solutions Internet.

On peut le comprendre ! L'intégration d'applications vidéo sur Internet est en plein "boom". Celle-ci permet à l'utilisateur final d'accéder à des contenus voix/données/vidéo tels que peuvent proposer des FAI "nouvelle vague" comme Free en France (téléphonie/Internet à très haut débit/TV sur IP).

L'activité vidéo sur IP de EADS DCS est basée en France à Lyon (Rhône). Son expertise couvre la conception, l'intégration et la gestion d'infrastructures informatiques : administration de systèmes, messageries, portails et services Internet, solutions de TV et de vidéo "à la demande" (VOD) sur xDSL.

Après sa branche téléphonie pour entreprises (téléphonie sur IP et applications multimédias pour centres de contacts), EADS (www.eads.com) abandonne son activité vidéo sur IP pour intensifier ses efforts de développement en Europe sur l'intégration de "grands systèmes" dans le secteur de la Défense.

EADS a plusieurs cordes à son arc : Le consortium qui emploie 109 000 personnes à travers le monde n'est autre que le constructeur d'Airbus, le partenaire du consortium Eurofighter (Ariane)... Il est également un des acteurs du projet européen de radionavigation par satellite GALILEO, entre autres.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Vous pouvez désormais acheter les manettes Stadia... mais pas forcément les utiliser
Google et Sanofi : un laboratoire pour développer les services de santé du futur
General Motors envisage... un Hummer 100% électrique
Les vélos et trottinettes électriques bientôt légales dans l'état de New York
Radar 360° et caméra arrière, Damon pousse l'innovation sur ses motos électriques
Dr.Mario World arrive le 10 juillet sur iOS et Android
Volkswagen garantira les batteries de l'ID.3 pendant 8 ans : une première
Selon Kuo, Apple proposerait à nouveau un smartphone compact en 2020
RCS : le successeur du SMS arrive et c'est Google qui s'en charge
Salon du Bourget - Drones : Dassault et XSun présentent un prototype autonome à alimentation solaire
scroll top