Marc Montaldier, MMA : "L’offre MMS + est une étape indispensable"

Par
Le 10 novembre 2004
 0

Président de la Mobile Marketing Association, Marc MONTALDIER évoque le lancement du MMS+ et les nouvelles opportunités pour les annonceurs publicitaires

Président de la Mobile Marketing Association, Marc MONTALDIER évoque le lancement du MMS+ et les nouvelles opportunités pour les annonceurs publicitaires

JB - Marc Montaldier, pouvez vous nous préciser les modalités de l'offre MMS + ?

MM - L'offre MMS + consiste à offrir aux utilisateurs réguliers de SMS un nouvel outil de communication qui leur permettra d'agrémenter leurs messages d'images, voir d'images animées. C'est une étape indispensable compte tenu de l'évolution des terminaux depuis deux ans. Aujourd'hui, 12 millions de mobiles sont susceptibles de recevoir ce nouveau format.

JB - Quels sont donc les avantages par rapport aux SMS ?

MM - Le MMS permet des contenus plus variés et est re-proposable d'emblée aux annonceurs ayant souscrit au SMS. Les éditeurs de contenus peuvent envoyer de l'image et du texte au lieu du texte seul. Quant aux annonceurs, le MMS leur apporte un plus immédiat en montrant le produit et donc en offrant un potentiel commercial de chiffre d'affaire plus important. Du côté des agences, il y a aussi une certaine excitation à l'idée de pouvoir créer des campagnes plus efficaces, fortement virale où la création visuelle jouera un rôle déterminant.

JB - Quelles sont les modes de facturations et les scénarios envisagés ?

MM - Il est un peu tôt pour avoir un avis définitif sur le sujet. Le prix de service sera un peu plus élevé que pour le SMS. Concernant les scénarios, on pourra accéder à du MMS associé à du MT Premium pour des inscriptions à des services d'informations diverses ou à des échanges de MMS dans la réalisation de cartes de vœux par exemple.

JB - Quelles dates de lancement ?

MM - Le MMS existe déjà dans les offres grand public des opérateurs. Par exemple chez Orange, l'offre MMS pour les envois interpersonnels de photos prises via camera phones est tarifée selon le poids des envois et le type d'abonnement entre 0,20 et 0,40 € l'unité.

Selon la MMA France, la date de lancement de l'offre MMS Push sur base opt-in d'Orange Publicité est repoussée au début d'année 2005, et sera en tout état de cause simultanée à la disponibilité des offres aux tiers en wholesale.

MMS+ a d'ores et déjà prévu une période de rodage et de pré-lancement au premier trimestre 2005, avec un groupe sélectionné d'éditeurs participants. Selon les enseignements de ce pilote d'une durée de trois mois, la date de lancement de MMS+ sera fixée.

JB - Des services MMS push existent déjà depuis plus d'un an chez SFR ou Orange. Quel est l'accueil des consommateurs ? Les médias sont-ils satisfaits de cet environnement ? »

MM - Ce ne sont pas des services MMS push, ce sont des options ou services MMS accessibles aux abonnés équipés d'un terminal MMS : MMS Photo, MMS Album Photo, MMS Carte Postale, MMS Option Info (sport, actualité, cinéma, etc...). Sur un parc total 3 opérateurs de 42 millions d'abonnés, le parc MMS des deux opérateurs mentionnés avoisinnerait les 9 millions d'unités. L'évolution aurait été multipliée par 5 entre sept 03 et sept 04. Logiquement, la pratique serait de 4 à 6 envois par utilisateur et par mois, et le taux d'actifs serait compris entre 20 et 25%

JB - Marc Montaldier, je vous remercie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top