Adecco, Manpower et Vediorbis font plate-forme commune

Ariane Beky
09 novembre 2004 à 00h00
0
La Commission européenne autorise le projet d'entreprise commune entre les spécialistes du travail temporaire Adecco, Manpower et Vediorbis en France.

Dans le cadre du règlement sur les fusions, la Commission européenne a donné son accord le 8 novembre 2004 au projet de création en France d'une entreprise commune entre Adecco, Manpower et Vediorbis, trois spécialistes du travail temporaire.

La nouvelle entité, "plate-forme administrative de travail temporaire" (PATT), fournira par Internet des services d'échange et de traitement de documents, de la commande à la facture, aux agences spécialisées et aux entreprises.

A travers cette plate-forme, Adecco Travail Temporaire, Manpower France et Vediorbis souhaitent assurer le succès de la dématérialisation des échanges entre les entreprises de travail temporaire et leurs clients.

Le Syndicat des entreprises de travail temporaire (SETT), lui-même, soutient le projet.

Quant à l'enquête menée par l'exécutif européen à la suite de la notification déposée fin septembre dernier par les sociétés concernées, " elle n'a pas révélé de risques de création ou de renforcement d'une position dominante sur le marché."

Bruxelles estime en effet que les clients potentiels vont considérer "accessoires au travail temporaire" les services fournis via la PATT. De plus, la plate-forme sera concurrencée par l'offre de grandes entreprises du secteur informatique.

Dans ce contexte concurrentiel, PATT a droit de citer.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
scroll top