L’internaute est-il plus ouvert au débat démocratique ?

Ariane Beky
08 novembre 2004 à 00h00
0
Les internautes zapperaient moins les points de vue politiques qu'ils ne partagent pas que le reste de la population, selon le Pew Internet Project.

Plus que le reste de la population américaine, les internautes américains s'intéressent à des approches multiples des problématiques politique, économique et sociale, selon le Pew Internet & American Life Project (www.pewinternet.org).

A l'occasion de la présidentielle US, l'organisation a réalisé et publié avec l'aide du département des sciences de l'information de l'Université du Michigan un rapport sur l'impact d'Internet dans le débat démocratique daté du 27 octobre 2004.

Habitués de la navigation, de la recherche d'information, des messageries, des forums et du dialogue en ligne, les "branchés" zapperaient moins les points de vue politiques qu'ils ne partagent pas que les "non internautes".

Selon les auteurs du rapport, Internet contribue à la prise de conscience politique des citoyens. La "politique numérique" met le citoyen dans une position de recherche active d'informations émanant de sources variées.

A l'occasion de la campagne présidentielle américaine qui s'est conclue le 2 novembre dernier par la réélection du républicain George W. BUSH, 40% des foyers américains disposant d'un accès au Net se sont informés sur les candidats et leurs programmes en ligne, soit une proportion deux fois plus importante qu'en 2000.

Bien que la télévision reste le support privilégié, 31% des internautes américains disposant d'une connexion haut débit affirment qu'Internet a été leur principale source d'information durant cette course à la Maison Blanche.

Malgré l'augmentation du nombre de sites politiques engagés et de blogs, ces sites entre journaux intimes et quotidiens en ligne, il semble que ce soit la presse en ligne officielle qui ait bénéficié de l'engouement des internautes.

59% des internautes américains ont privilégié les sites médias classiques (CNN, ABC, CBS, NBC, NPR, etc.) 18% d'entre eux se sont également rendus sur des sites étrangers de la BBC à Al Jazeera ; 11% sur des sites alternatifs comme AlterNet.org ou NewsMax.com ; 10% se sont dirigés vers les sites d'organisations citoyennes comme MoveOn.org ; 10% sur des sites d'organisations religieuses comme la Christian Coalition.

La seule tranche d'âge à avoir voté majoritairement pour le candidat démocrate (à 54%) est celle des jeunes adultes. Sans surprise, les supporters de John KERRY ont plus tendance à se rendre sur des sites alternatifs que ceux de George W.BUSH.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
scroll top