P2P : RetSpan accuse Surpnova.org

Ariane Beky
05 novembre 2004 à 00h00
0
L'association a déposé une requête auprès de l'IFCC contre Suprnova.org accusé d'avoir mis à disposition illégalement des contenus soumis aux droits d'auteur.

RetSpan, association loi de 1901 qui s'est donnée pour mission la lutte contre le piratage de contenu sur Internet, a annoncé vendredi avoir déposé une requête contre le site web Suprnova.org "The universal bit torrent source".

L'association accuse Suprnova.org d'avoir mis à disposition de ses internautes des contenus contrefaits et soumis aux droits d'auteur.

RetSpan a déposé sa demande le 19 octobre 2004 auprès de l'Internet Fraud Complaint Center (www1.ifccfbi.gov), une organisation américaine gérée par le FBI (Federal Bureau of investigation) et le NW3C (National White Collar Crime Center).

Le site Suprnova.org propose aux internautes des listes d'oeuvres disponibles sur le réseau d'échange poste à poste (P2P) BitTorrent. Par ailleurs, Suprnova.org héberge et distribue des fichiers "torrent" pour télécharger ces œuvres.

D'après RetSpan (www.retspan.info), Suprnova.org "met délibérément à disposition des internautes de nombreux films, albums musicaux, logiciels et jeux vidéos sans aucune autorisation, parfois même avant leur sortie dans le commerce."

Antoine SCOYOC, responsable du département investigation de RetSpan, affirme : "Un site comme Suprnova.org est une véritable bretelle d'accès à l'autoroute du piratage massif qu'est devenu le réseau BitTorrent, et sur cette autoroute il n'y a évidemment pas de péage."

Selon Alexa.com, Suprnova.org génère près de 80 millions de pages vues chaque jour, un trafic "qui rapporterait quotidiennement plusieurs milliers d'euros à ses responsables grâce à l'affichage de bannières publicitaires. "

"Le créateur de Suprnova.org, qui a souhaité garder l'anonymat, dit habiter en Slovénie - pays membre de l'UE", a poursuivi Antoine SCOYOC.

"Par ailleurs, a précisé l'association, les serveurs informatiques hébergeant de nombreuses pages du site Internet ainsi que les fichiers torrent se trouvent aux Etats-Unis, ce qui rend possible une intervention des autorités américaines pour faire cesser l'infraction aux droits d'auteur."

RetSpan qui "regrette que les industriels n'aient pas réagit plus tôt" veut obtenir la fermeture de Suprnova.org, et "dans les semaines à venir la fermeture d'autres sites Internet du même type." A-t-elle les moyens de ses ambitions ?
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
NVIDIA achète ARM pour 40 milliards de dollars
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top