Le MINEFI met en place une cellule d'intelligence économique

Par Ariane Beky
le 29 octobre 2004
 0

Dans le cadre de la politique publique d’intelligence économique du gouvernement français, le ministère de l’économie se dote de sa propre cellule de veille.

Dans le cadre de la politique publique d'intelligence économique du gouvernement français, le ministère de l'économie se dote de sa propre cellule de veille.

Le ministère français de l'économie, des finances et de l'industrie (www.minefi.gouv.fr) complète ses services d'une Délégation générale dédiée à l'intelligence économique (IE).

L'intelligence économique peut être définie : "comme l'ensemble des actions de recherche, de traitement et de diffusion de l'information utile aux acteurs économiques" (Commissariat au plan).

Composée d'une quinzaine de "spécialistes", dirigée par François ASSELINEAU, inspecteur général des finances, ancien d'HEC et de l'ENA, la délégation IE aura pour principale mission d'aider le gouvernement "à affiner ses choix stratégiques en matière économique, commerciale et industrielle".

Elle devra également "anticiper les évolutions qui pourraient nuire aux intérêts économiques et industriels de la France, et proposer aux responsables politiques un éventail de contre-mesures envisageables", selon une communication du MINEFI datée du 19 octobre 2004.

Parallèlement à ses travaux d'analyse destinés au gouvernement français comme aux entreprises ; la Délégation va évaluer les pratiques internes du ministère en matière de traitement et de diffusion de l'information stratégique.

Placée sous l'autorité du ministre de l'économie, Nicolas SARKOZY, la "Délégation générale de l'intelligence économique" travaillera en étroite collaboration avec Alain JUILLET, haut responsable chargé de l'IE désigné en janvier dernier par Jean-Pierre RAFFARIN.

Les analyses réalisées par la Délégation à l'attention du gouvernement et des entreprises viendront soutenir la mise en œuvre de mesures tactiques visant à "mieux faire face aux effets de la mondialisation sur l'économie française et sur l'emploi".
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
scroll top