ReadSpeaker donne de la voix au web citoyen

Par
Le 21 octobre 2004
 0

A travers le service hébergé de vocalisation de contenus web ReadSpeaker, la Suède démontre une fois de plus son engagement en faveur de l’équité sociale.

A travers le service hébergé de vocalisation de contenus web ReadSpeaker, la Suède démontre une fois de plus son engagement en faveur de l'équité sociale.

En Juin 2001, une équipe suédoise a commercialisé une solution hébergée, ReadSpeaker, qui permet la vocalisation des textes de sites web afin de les rendre accessibles au plus grand nombre.

A l'heure actuelle le service est proposé par une quarantaine de sites web gouvernementaux, associatifs, institutionnels scandinaves pour rendre leurs contenus accessibles à tous, en particulier aux personnes souffrant d'un handicap (lecture, vision...)

Le service est basé sur PHAT (Phoneticom Accessibility Technology), technologie développée par la maison mère de ReadSpeaker (Phoneticom AB), et sur l'utilisation de logiciels TTS (Text-to-Speech).

Dans la pratique, ReadSpeaker (qui peut être présenté sous la forme d'un bouton "lisez-moi" sur une page web) transforme automatiquement le contenu texte en audio à partir de fichiers html, word, rtf et pdf. Une voix synthétique lit le contenu des pages à l'internaute.

Le service est censé fonctionner avec les principaux navigateurs web du marché (IE, Netscape, Mozilla, Opera, Safari, etc.) et ce en utilisant un ordinateur équipé d'une carte son et d'enceintes, connecté à Internet à un débit minimum de 33,6 kbps.

A travers cette solution dédiée à l'accessibilité des sites web, la Suède démontre une fois de plus son engagement en faveur de l'équité et de l'intégration à la fois sociale et économique.

ReadSpeaker est notamment utilisé par les sites de la Cour royale de Suède, du Parlement suédois, de l'Institut suédois du handicap, de l'Administration suédoise de l'emploi, du Syndicat danois du travail féminin, de la Ville d'Uppsala - pôle culturel et universitaire suédois.

Des sites d'entreprises, de la banque FöreningsSparbanken au laboratoire GlaxoSmithKline, ont également opté pour la solution "Voice-on-the-web" ReadSpeaker.

Disponible en langues anglaise, allemande, danoise, française, norvégienne et suédoise (d'autres peuvent être ajoutées sur demande), ReadSpeaker est opérationnel "en une ou deux semaines à partir de la commande", selon la direction de la société.

L'abonnement mensuel au service inclut licences et installation, hébergement, maintenance et support.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top