L’UE veut mener une lutte globale contre le terrorisme

Par Ariane Beky
le 20 octobre 2004 à 00h00
0

Après la création d’une base de données spécifique, Bruxelles prend de nouvelles mesures visant à mieux lutter contre le financement du terrorisme international.

Après la création d'une base de données spécifique, Bruxelles prend de nouvelles mesures visant à mieux lutter contre le financement du terrorisme international.

Après avoir créé en juin dernier "e-CTFSL", base de données visant à mieux lutter contre le financement du terrorisme international, la Commission européenne a adopté le 20 octobre 2004 de nouvelles mesures.

"La lutte contre le terrorisme ne doit pas uniquement s'appuyer sur différentes politiques, elle doit être globale, associer tous les acteurs sociaux, économiques et politiques", a souligné Bruxelles dans sa communication.

Depuis les attentats du 11 septembre 2001 contre New York et Washington, ceux du 11 mars dernier contre la population madrilène, l'évolution du monde exige la définition et la mise en œuvre d'une stratégie anti-terroriste aussi efficace qu'ambitieuse.

A travers les mesures adoptées mercredi, l'exécutif européen veut se donner des moyens supplémentaires pour "enquêter, identifier, poursuivre les terroristes" et "limiter l'accès" de ces mêmes terroristes aux ressources qu'elles soient financières et/ou technologiques (Internet, téléphonie mobile, multimédia).

Pour mener à bien cette politique globale, un financement supplémentaire de 1 milliard d'euros par an sera débloqué par l'UE à partir de 2007.

Bruxelles veut à la fois prévenir, protéger les infrastructures critiques européennes, mieux gérer les crises, et toujours : combattre le financement du terrorisme.

Plus symbolique, la Commission européenne propose qu'un rapport sur les mesures prises depuis les attentats de mars dernier sur Madrid soit réalisé et transmis aux parlements nationaux et à l'institution législative européenne avant le printemps 2005.

Citoyens, société civile et parlementaires sont invités à participer "au débat citoyen et démocratique sur la défense de la liberté" (http://europa.eu.int/).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
Fête des mères, nos 15 idées cadeaux pour gâter votre maman
Mercedes : le constructeur veut des voitures neutres en CO2 d'ici 2039
Être propriétaire de sa voiture, un modèle bientôt dépassé d'après le CEO de Volvo
Guacamelee! Super Turbo Championship Edition est gratuit sur le Humble Store
VivaTech 2019 - AMY (RATP), l'appli qui utilise les ultrasons pour alerter les piétons d'un danger
scroll top