Ozone étend sa zone de couverture WiFi à Paris

Jérôme Bouteiller
12 octobre 2004 à 00h00
0
Ozone a décidé d'étendre sa couverture Wifi à 5 nouveaux arrondissements parisiens et mise sur ses abonnés pour densifier le réseau.

En attendant le WiMax, l'internet sans-fil continue de se développer. "L'opérateur de réseau pervasif" Ozone, créé et dirigé par Rafi HALADJIAN, a décidé d'étendre sa couverture Wifi à 5 nouveaux arrondissements parisiens. Le signal du réseau OzoneParis peut être désormais capté dans certains quartiers des 5ème , 11ème ,12ème , 16ème et 20ème arrondissements en plus du 13ème arrondissement, quartier historique de la jeune pousse tricolore.

"Nos nouvelles implantations nous permettent d'étendre notre réseau à un rythme beaucoup plus rapide que celui que nous imaginions au départ " explique Rafi Haladjian fondateur d'Ozone. Selon le rythme actuel, plus d'une centaine de zones de couverture devraient être ouvertes dans les mois qui viennent.

Proposant un débit symétrique de 2 à 4 Mb/s, Ozone innove également avec un modèle économique original. L'abonnement de base est de 18 euros par mois mais les abonnés acceptant de relayer le signal (mesh network) bénéficient d'une connexion gratuite à internet.

"Comme au début de l'Internet, notre développement se fait sur mesure, avec l'adhésion de nos connectés. Nous implantons des oZones là où des utilisateurs souhaitent 'faire partie de l'Ozone', c'est-à-dire participer à la révolution du Réseau Pervasif. Nous construisons notre réseau, non seulement POUR mais AVEC nos utilisateurs. Personne ne veut attendre que les opérateurs, assis confortablement sur les fortunes tirées du GSM et des SMS, accaparent à leur seul profit l'alternative fondamentale que l'Internet sans fil représente. Il faut aider les principes de l'Internet à pénétrer le pré carré de la mobilité pour offrir des accès à haut débit, partout, tout le temps et pour pas cher. Nos utilisateurs sont connectés à haut débit en permanence à l'intérieur de l'oZone, chez eux comme dans la rue. Plus notre réseau, va s'étendre dans Paris, moins la différence entre télécommunications fixes et télécommunications mobiles sera pertinente. L'utilisateur ne distinguera plus l'Internet fixe de l'Internet mobile. Le Réseau Pervasif bouleverse l'économie du système tel que nous le connaissons. De plus il permet l'émergence de nouveaux usages que ni l'Internet filaire actuel ni la téléphonie ou l'Internet mobiles ne permettaient. Le Réseau Pervasif est le nouvel âge de l'Internet et plus généralement de la communication." conclut Rafi Haladjian.

Véritable déclaration de guerre aux opérateurs de réseaux cellulaires GSM ou UMTS mais également aux fournisseurs d'accès ADSL, le réseau Ozone reste pour le moment accessible à une minorité de parisiens, y compris dans les quartiers théoriquement couverts en raison de la faiblesse du signal. Mais l'arrivée prochaine du Wimax, la multiplication des équipements WiFi et la probable volonté de partage du signal pourrait changer la donne. Après avoir révolutionné la musique, le P2P pourrait-il également changer l'industrie des télécommunications ?
Modifié le 18/09/2018 à 14h15
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top