L’administration électronique fera-t-elle de l’Europe un moteur ?

Par
Le 01 octobre 2004
 0

Des représentants de l’e-administration européenne se sont prononcés vendredi pour la mise œuvre effective de services publics innovants d’ici 2010

Des représentants de l'e-administration européenne se sont prononcés vendredi pour la mise œuvre effective de services publics innovants d'ici 2010

Les responsables de l'administration en ligne d'une trentaine de pays européens ont formulé vendredi aux Pays-Bas, présidence néerlandaise de l'UE oblige, des recommandations visant à moderniser les services publics ces 5 prochaines années.

"Ces recommandations contribuent au réexamen de la stratégie européenne de compétitivité et de l'initiative eEurope", a déclaré Olli REHN, commissaire européen en charge de la société de l'information, présent à la conférence d'Amsterdam.

Celui-ci a ajouté que les propositions présentées "mettent l'accent sur le rôle essentiel que doivent jouer les administrations publiques pour favoriser compétitivité, croissance, innovation et emploi en Europe. "

On peut retenir parmi ces recommandations "CoBrA" : la mise en œuvre effective d'une administration électronique centrée sur les besoins des usagers, particuliers et entreprises, ainsi que la définition d'objectifs communs - dont la réduction des formalités administratives.

En résumé, les propositions d'Amsterdam intéressent l'effort de modernisation et d'innovation de services public qui permettront à l'Europe de devenir "l'économie de la connaissance la plus compétitive au monde d'ici à 2010."
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top