Bull livre son analyse sur l’e-administration

Par
Le 29 septembre 2004
 0

A l’occasion du 5ème Forum Mondial iDémocratie, le groupe informatique français diffuse son livre blanc sur l’administration électronique.

A l'occasion du 5ème Forum Mondial iDémocratie, le groupe informatique français diffuse son livre blanc sur l'administration électronique.

Bull, groupe informatique français, profite du Forum Mondial iDémocratie des 29 et 30 septembre 2004 à Issy-les-Moulineaux, pour diffuser son livre blanc sur l'administration électronique (www.bull.com/fr/livreblanc/egov/).

L'industriel fait sien le vocabulaire de la performance désormais employé par les hauts dirigeants de l'Etat français : moderniser les services publics, placer le citoyen/usager au cœur du dispositif, rétablir la confiance, favoriser l'autonomie, participer et débattre de la démocratie et des NTIC, piloter, gérer et diffuser les connaissances...

Au-delà du champ lexical, Bull se place parmi les industriels qui souhaitent participer activement à "la révolution des systèmes publics d'information." Son livre blanc est le fruit de son expérience sur les zones EMEA et Amérique, et d'entretiens réalisés auprès de responsables gouvernementaux.

Bien que le déploiement de l'administration électronique débute, Bull estime que plus de 70% des services publics des pays développés seront accessibles en ligne d'ici à 2005.

"L'enjeu véritable, souligne Bull, est de placer citoyens et entreprises au coeur du dispositif public, ce qui implique une refonte des systèmes d'information et le développement de la démocratie électronique."

Selon les auteurs du livre blanc, la réussite exige : le décloisonnement des systèmes d'information - grâce notamment aux "architectures orientées services" liées à Internet (SOA) ; la création de cercles de confiance (sécurité, confidentialité et respect des libertés individuelles), la conduite du changement et l'implication les agents du service public.

Comme l'a déclaré Albert TONELLI, secrétaire général du conseil des systèmes d'information au ministère de l'agriculture :

"Outre l'engagement politique en faveur de la simplification des procédures et le respect de la réglementation européenne, l'enjeu est de mettre l'usager au cœur du système et de disposer d'outils de pilotage performants pour mesurer et améliorer la qualité du service rendu."
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top