SFR toujours dans le collimateur de Vodafone

Jérôme Bouteiller
28 septembre 2004 à 00h00
0
A l'occasion d'une réunion avec des analystes financiers, le Directeur Général du groupe Vodafone a confirmé que SFR restait une cible prioritaire

Il n'y a pas que l'OPA d'Oracle sur Peoplesoft qui s'éternise. A l'occasion d'une réunion avec des analystes financiers, Arun Sarin, le Directeur Général du groupe Vodafone a confirmé que SFR restait une cible prioritaire pour le numéro un mondial de la téléphonie mobile mais s'est montré également intéressé par des acquisitions en Europe de l'Est, en Asie ou encore en Afrique.

Présent en Grande-Bretagne, Allemagne ou encore Italie, Vodafone doit pour le moment se satisfaire d'une participation de 44% dans SFR, le reste du capital étant contrôlé par vivendi universal. Présent dans les télécoms, la musique ou encore la télévision, le groupe Vivendi Universal reste toutefois un poids plume dans la téléphonie mobile avec une présence essentiellement limitée aux marchés français et marocains.

Avec un cash FlOw estimé à plus de 12 milliards de dollars en 2004, le groupe Vodafone dispose néanmoins de sérieux moyens de persuasion pour prendre le contrôle de SFR même si plus personne ne semble croire à une OPA hostile de sa part sur le groupe tricolore.
Modifié le 20/09/2018 à 14h26
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

À la découverte des exoplanètes, objets de tous les fantasmes
Raspberry Pi 400 : le plus puissant de la gamme, avec, en prime, un brin de nostalgie
CES 2021 : notre récap' des meilleures tendances et annonces TV
CES 2021 : notre récap’ des meilleures tendances et annonces moniteurs PC
AWS et Arkéa Samsic s'associent pour déceler les champions cyclistes de demain grâce à la donnée
Minuit dans l'Univers, une ballade intime vers les lunes de Jupiter
Comparatif des meilleurs processeurs (2021)
Comment quitter facilement WhatsApp et migrer sur Signal en 7 étapes ?
L'année 2020 dans l'univers audio : entre timides évolutions et grandes promesses
Un étudiant retrouve 127 bitcoins (BTC) perdus depuis huit ans
Haut de page