Le Ministère de la Défense passe commande d'une version ultra sécurisée de Linux

0
Le Ministère de la Défense vient de passer commande d'un nouveau système d'exploitation multi niveaux basé sur Linux évalué selon le standard EAL5

Un pingouin sous les drapeaux ? Un consortium d'industriels européens réunissant Bertin Technologies, Surlog, Jaluna, Mandrakesoft et Oppida vient de remporter, auprès du Ministère français de la Défense, un contrat d'un montant de 7 million d'euros sur trois ans pour le développement d'un système d'exploitation basé sur Linux à haut niveau de sécurité évalué selon le standard EAL5 (Common Criteria Evaluation Assurance Level 5).

Mandrakesoft, le leader européen des logiciels libres depuis le rachat de SuSE par , adaptera sa distribution de Linux au projet. Elle mobilisera également les acteurs de la communauté du logiciel libre autour des résultats du projet, qui seront diffusés à terme sous licence Open Source. La part du financement revenant à Mandrakesoft s'élève à 1 million d'euros.

"Un projet comme celui-ci met remarquablement bien à profit le modèle Open Source ", a commenté François Bancilhon, Directeur Général de Mandrakesoft. " Il s'en sert de deux façons : d'une part, en réutilisant une grande quantité de logiciels de qualité préexistants, et d'autre part, en laissant la communauté auditer et améliorer le code source. Cela relève des compétences propres de Mandrakesoft, et nous sommes fiers de pouvoir les mettre à contribution. C'est également notre projet le plus important à ce jour, et un événement majeur pour notre entreprise. "

Après un contrat en juillet dernier avec le Ministère de l'Équipement, ce nouveau contrat avec le Ministère de la Défense traduit la bonne santé retrouvée de MandrakeSoft dont la distribution linux a également été retenue par Nexedi pour un projet de 4.5 M€ retenu par la Mairie de Paris.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page