P2P : L'industrie canadienne du disque imite la RIAA

16 février 2004 à 00h00
0
Après avoir affirmé en décembre 2003 soutenir l'action menée aux Etats-Unis par la RIAA (Recording Industry Association of America), l'industrie canadienne du disque passe à l'attaque contre la copie illégale de fichiers musicaux.

La CRIA (The Canadian Recording Association - www.cria.ca) aurait repéré une trentaine d'utilisateurs de réseaux P2P - peer-to-peer canadiens soupçonnés d'avoir diffusé chacun « une moyenne de 2000 à 2500 fichiers musicaux protégés par droits d'auteur », permettant à des millions d'internautes de les copier gratuitement.

L'Association canadienne de l'enregistrement qui depuis sa création en 1964 représente les intérêts de sociétés du disque au Canada, aurait déposé des demandes afin d'obtenir l'identité de cette trentaine d'individus auprès de prestataires techniques, parmi lesquels : les FAI Telus et Sympatico (Bell Canada), et le câblo-opérateur Vidéotron.

Cette initiative n'est pas sans rappeler celle engagée depuis le début du second semestre 2003 par la RIAA, organisation américaine de défense et de promotion des majors (Warner Music Group, Universal Music, Sony Music, EMI et BMG), dans le cadre de sa campagne contre la copie illégale de fichiers musicaux.

Toutefois, aux Etats-Unis, la demande d'obtention de l'identité de suspects par la RIAA auprès de FAI a été déclarée illégale par la justice.

Au Canada, les fournisseurs d'accès vont-ils accepter sans résistance de transmettre l'identité de leurs abonnés suspectés de diffusion de fichiers musicaux protégés par droits d'auteur ?

La semaine dernière, la direction du câblo-opérateur canadien Shaw Communications a fait savoir qu'elle s'opposerait à la demande de la CRIA, et ce en référence à la législation sur la protection du respect de la vie privée.

En revanche, il semble que son concurrent Vidéotron, filiale de l'opérateur Quebecor, soit prêt à collaborer. Tandis que Telus et Sympatico chercheraient à contacter leurs clients suspectés avant d'agir.

A noter : Quebecor est également propriétaire d'ArchambaultZik, service québécois de musique en ligne payant et légal !
Modifié le 18/09/2018 à 14h14
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

4 prestataires français créent Business Suite for Microsoft CRM
Motorola présente un second smartphone Linux
CBI lance la V4 d'Open Executive sur le marché du 'décisionnel'
François SUTTER de l’agence Blue acacia : « L’e-business intelligence consiste à transformer l’infor
Du code de Windows 2000 circule librement sur le Net
4 prestataires français créent Business Suite for Microsoft CRM
Motorola présente un second smartphone Linux
CBI lance la V4 d'Open Executive sur le marché du 'décisionnel'
Orange: retrait de clauses dans le contrat d'abonnement confirmées en appel
François SUTTER de l’agence Blue acacia : « L’e-business intelligence consiste à transformer l’infor
Haut de page