🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Blueberry veut instrumentaliser le Peer-to-peer à son profit.

01 juin 2018 à 15h36
0
C'est la vieille histoire de l'arroseur arrosé. Après MC Solaar et son MP3 cherchant à faire culpabiliser les pirates, c'est au tour du réalisateur français Jan Kounen (Doberman) d'instrumentaliser les réseaux P2P pour faire la promotion de son nouveau film : Blueberry, un western "mystique" avec Vincent Cassel, dont la sortie en salles est prévue en février 2004.

L'équipe du film a volontairement mis à disposition sur kazaa un fichier DivX de 700 Mo, intitulé « Blueberry.2004.DVD.Rip.Divx.avi », et censé être une version piratée du film. Ce fichier est en fait un leurre qui présente l'esprit de l'œuvre et incite le webspectateur à aller au cinéma.

Véritable collector à la manière des bonus qu'on retrouve dans les DVD, ce fichier contient un message du réalisateur, Jan Kounen, et de l'acteur Vincent Cassel. Sur un ton plein de malice, ils invitent les webspectateurs à visionner des images exclusives du tournage, commentées par le réalisateur lui-même, par François Roy et Jean-Jacques Hertz, les compositeurs de la bande originale et par le responsable des effets spéciaux, Rodolphe Chabrier. Cette séquence, d'une vingtaine de minutes, est répétée en boucle de manière à simuler le poids d'une version complète d'un film (soit environ 700 Mo).

"Le contenu de ce DivX (images, interviews...) est exclusivement diffusé via les réseaux P2P. Il n'a ni l'ambition, ni la facture d'un making of ou d'un documentaire, c'est avant tout un clin d'œil. Il présente aux webspectateurs l'esprit du film Blueberry et leur prouve l'intérêt de le voir dans les meilleures conditions que sont celles offertes par une salle de cinéma. Avec cette démarche nous souhaitons montrer que le visionnage d'une œuvre piratée sur le Net se fait toujours au détriment de la qualité et du confort. Est-ce « branché » que de regarder un film, isolé, face à un écran d'ordinateur ? Nous pensons que non et nous souhaitons ramener ces « passionnés » vers le chemin des salles de cinéma, lieux de vie, de rencontre et de partage." précise l'équipe du film dans un communiqué.

Même si la méthode ne risque pas de tromper très longtemps les internautes, qui peuvent associer des commentaires aux fichiers téléchargés, cette idée démontre en tout cas que le peer-to-peer n'est plus uniquement diabolisé par les industries culturelles et qu'il peut même désormais être intégré à une stratégie de marketing viral. Reste à franchir la dernière étape et à proposer, d'ici quelques mois, le film en téléchargement payant sur Altnet !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Test Android Froyo 2.2 : les nouveautés de la bêta passées au crible
Une nouvelle édition du Motorola RAZR disponible avec un bootloader débloqué
Logitech G600 : une souris pensée MMO à 20 boutons
Le Nexus 5 de LG en fuite sur le Web ?
LG et Google, partenaires sur le Nexus 5 et sur une Google TV OLED ?
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Ogg Vorbis & Xvid pour la platine DivX de Kiss
Comparateur de prix Clubic : du nouveau
Tomb Raider Chronicles: La soluce complète
Creative annonce le D.A.P Jukebox 3
Haut de page