Google ouvre AdSense à cinq nouvelles langues

Jérôme Bouteiller
23 décembre 2003 à 00h00
0
L'internet est polyglotte. Alors que le baromètre mensuel 1erePosition/Xiti estime que Google pèse désormais près des deux tiers du marché de la recherche sur internet (66.26% contre 65% le mois précédent), le célèbre moteur de recherche annonce l'ouverture de son service publicitaire contextuel AdSense, déjà disponible en anglais, à cinq nouvelles langues : le français, l'espagnol, l'allemand, l'italien et même le japonais.

Alors que Adwords est le programme de liens sponsorisés dans les pages de réponse de son outil de recherche, AdSense est un nouveau programme de publicité contextuelle, toujours basé sur le principe du paiement au clic, s'adressant plus particulièrement aux éditeurs de sites internet et affichant des publicités ciblées dans le corps d'une page web issue d'un média (webzine ou weblog) ou d'un forum de discussion par exemple. En fonction du contenu de la page, AdSense affiche ainsi des publicités ciblées issues de sa base de 150.000 annonceurs et reverse quelques centimes d'euros au support de la publicité, représentant une source de revenu complémentaire aux fameuses bannières.

Service entièrement automatisé, Google peut néanmoins personnaliser le service AdSense pour les éditeurs disposant d'une audience de plus de 10 millions de pages vues par mois. La bannière va prendre un coup de vieux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Microsoft va faire évoluer le « alt-tab » de Windows, notamment au privilège des utilisateurs de Edge
scroll top