Le gouvernement mobilise 30M€ pour la création de jeunes entreprises innovantes

Ariane Beky
19 décembre 2003 à 00h00
0

Le ministère de la recherche a annoncé l'ouverture du 6ème concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes.

Claudie HAIGNERE, ministre déléguée à la recherche et aux nouvelles technologies, a annoncé jeudi l'ouverture de la 6ème édition du concours national d'aide à la création d'entreprises de technologies innovantes.

Ce concours organisé par le ministère, avec le soutien du FSE (Fonds social européen) et de l'ANVAR (Agence nationale de valorisation de la recherche), est doté d'un budget de 30 millions d'euros.

Il offre la possibilité aux lauréats de la catégorie « émergence » de formaliser un projet encore au stade de l'idée, et aux lauréats de la catégorie « création - développement » de le concrétiser en créant leur entreprise.

Les premiers reçoivent à titre personnel une subvention « pour financer jusqu'à 70% des prestations nécessaires à la maturation de leur projet. » Les seconds reçoivent, à travers leur entreprise après création, une subvention destinée à financer « jusqu'à 50% de leur programme d'innovation. »

Le concours fait désormais partie du plan en faveur de l'innovation élaboré en 2003 et mis en œuvre par la loi de finances 2004. Depuis, le règlement du concours a évolué en faveur des porteurs de projets et des jeunes entrepreneurs. Par ailleurs, les collectivités locales sont désormais d'avantage impliquées (soutien de projets sélectionnés par les régions elles-mêmes).

Au-delà du soutien financier, l'originalité de ce concours réside dans « l'accompagnement » des lauréats : la mise en réseau de la communauté et l'accès facilité aux organismes de conseil et de financement.

Par ailleurs, le concours est ouvert à tous les « porteurs d'idées » : étudiants, salariés du secteur public ou privé, ou demandeurs d'emploi installés en France, Français de l'étranger ou ressortissants d'un Etat membre de l'Union européenne, à la seule condition que le siège de leur entreprise en devenir soit basé sur le territoire français.

Les dossiers de candidature au concours sont disponibles sur le site Internet du ministère délégué la recherche (www.recherche.gouv.fr), auprès des délégations régionales à la recherche et à la technologie et celles de l'ANVAR, et, à partir du 12 janvier 2004, par téléphone (01 55 55 55 55).

La date limite du dépôt des dossiers a été fixée au 26 février 2004. Le dépôt s'effectue uniquement auprès des délégations régionales de l'ANVAR et, pour les TOM, auprès des délégués régionaux à la recherche et à la technologie (DRRT).
Modifié le 18/09/2018 à 14h14
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top