Le KM Server d’Arisem gagne un module de text mining

16 décembre 2003 à 00h00
0
Arisem, éditeur de solutions de gestion des connaissances intégrées aux intranets et sites web des entreprises, a annoncé lundi la disponibilité de Arisem K-Mining.

Destiné en priorité aux cellules de veille des entreprises, cet outil de text mining est censé permettre « le traitement rapide - plus de mille documents en moins de 10 minutes - et automatisé d'un corpus documentaire, et de dresser une cartographie des principaux thèmes proposés. »

Selon la direction d'Arisem, ces contenus peuvent être traités quelles que soient leurs sources (web, bases de données, bases documentaires de l'entreprise, fils de presse, etc.) et leurs formats.

K-Mining est fourni en standard avec cinq catégories d'extraction : noms propres, entreprises, personnes, universités et organisations.

Le module peut être intégré en option à KM Server, plate-forme globale de « Knowledge Management ». KM Server s'appuie sur une approche sémantique de la gestion de la veille technologique et concurrentielle.

« Le nouveau module K-Mining apporte à nos clients la dimension statistique qui, couplée à notre approche sémantique, offre le 'meilleur des deux mondes' en matière de traitement de l'information », affirme Alain GARNIER, Directeur technique et fondateur d'Arisem.

Désormais le KM Server d'Arisem peut être complété par 5 modules optionnels :
K-Mining ; Semantic Search Engine ; 2Multicross (analyse multidimensionnelle) ;
2Report (création et export de rapports) et 2PushMail (alertes et réception de e-mails en mode push).

Arisem K-Mining s'appuie, côté back-office, sur un serveur d'applications Java (Tomcat & services web) et, côté front-office, sur Arisem KM Server.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Net2one lance un nouveau service payant pour les webmasters
30 M€ seront débloqués pour dynamiser l’industrie du jeu vidéo
Un rêve devenu réalité : regarder une vidéo sur son mobile.
ART : La France franchit la barre des 3 millions d’abonnés ADSL
Avec Mégalis, la Bretagne fait le choix du haut débit par satellite
Net2one lance un nouveau service payant pour les webmasters
30 M€ seront débloqués pour dynamiser l’industrie du jeu vidéo
Un rêve devenu réalité : regarder une vidéo sur son mobile.
ART : La France franchit la barre des 3 millions d’abonnés ADSL
Avec Mégalis, la Bretagne fait le choix du haut débit par satellite
Haut de page