Club-Internet élargit ses offres d'accès RTC

Jérôme Bouteiller
07 décembre 2003 à 00h00
0
En phase avec l'opération gouvernementale visant à déclarer l'internet d'utilité "tout public", les fournisseurs d'accès repensent leurs offres d'entrée de gamme. Tout en musclant son offre ADSL, le fournisseur d'accès Club-Internet, filiale de T-Online, annonce la relance de 4 forfaits "bas-débit" (connexions RTC ordinaires).

L'offre se compose donc d'un forfait 5 h pour 6€, 15 h pour 10 €, 50 h pour 15 € ou encore 100 h pour 25 €. A titre de comparaison, Free propose un seul forfait (également 50 h pour 15 €) tandis que 9telecom propose seulement trois forfaits, légèrement différents, de 5, 10 et 20 heures pour respectivement 6, 9 et 12 euros par mois.

En phase avec la concurrence, Club-Internet mise en particulier sur les services pour se différencier avec la gratuité pendant 6 mois de ses service de report des minutes ou encore d'alerte sur le suivi de la consommation.

Pour Marie-Christine LEVET, Présidente de Club Internet / T-Online France, "le Bas Débit est très souvent choisi par ceux qui débutent sur Internet, et c'est aussi le seul moyen pour de nombreux Français de surfer sur Internet lorsqu'ils ne sont pas encore raccordables à l'ADSL. Nous avons donc conçu des forfaits particulièrement attractifs afin que l'Internet puisse se généraliser dans tous les foyers. Notre nouveau forfait 50 heures à 15 € par mois est d'ailleurs labellisé par l'initiative du Gouvernement '' Internet déclaré d'intérêt tout public".

Malgré sa relative lenteur, le RTC est encore le mode d'accès de 70% des foyers et touche en particulier des internautes ne pouvant pas être raccordés à l'adsl (zone rurale ou semi rurale par exemple) ou ne souhaitant tout simplement pas dépenser plus que quelques euros par mois pour accéder au web ou à leurs e-mails.
Modifié le 18/09/2018 à 14h14
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top