L’Alsace veut prendre son avenir « haut débit » en mains !

Ariane Beky
04 décembre 2003 à 00h00
0

La région Alsace a rejoint un groupe de collectivités soutenant une proposition législative qui favorise le développement effectif du haut débit en France.

La région Alsace monte au créneau pour favoriser l'aménagement numérique des territoires.

En mars 2002, le Conseil et le Parlement européen ont adopté quatre directives (« paquet télécoms ») qui devaient être transposées en droit interne par chaque pays membre de l'UE avant le 24 juillet 2003.

Depuis, la France n'a toujours pas transposé ces directives, ce que déplorent les autorités européennes et de nombreuses régions françaises, dont l'Alsace.

Alain COTE, chargé de mission TIC de la région (www.alsace-ntic.com), a présenté à NetEconomie un article sur le sujet, mis en ligne sur le forum des technologies de l'information www.e-alsace.net.

Ce texte précise que « la transposition effective, en droit français, de ces directives, sera l'occasion de donner aux collectivités locales, dans le cadre de l'exercice de leur compétence d'aménagement du territoire, une véritable légitimité en matière de télécommunications. »

Bien que le gouvernement français ait, dans le cadre du CIAT de décembre 2002, reconnu « aux collectivités locales la vocation à exercer des fonctions d'opérateurs », l'article L 1425-1 qui devait entériner ce principe « n'est pas encore prêt. »

De plus, poursuit le forum, « le législateur semble vouloir soumettre l'intervention des collectivités locales à la constatation préalable d'une carence du secteur privé. »

La mission TIC de la région Alsace estime par conséquent que « cette situation constitue un handicap certain pour les réalisations et les projets en matière de réseaux de communications électroniques tel que celui de réseau haut débit porté par la région Alsace. »

Fort de ce constat, le Conseil régional d'Alsace (www.cr-alsace.fr) a rejoint un groupe de six collectivités (CG : Manche, Moselle, Oise, Tarn, Communauté urbaine du Grand Nancy et le SIPPEREC - Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour l'électricité et les réseaux de télécommunications).

A travers cette initiative, les collectivités concernées « affirment l'urgence du vote d'un article L 1425-1 qui sécurise et conforte leur intervention, et de la transposition des directives du paquet télécoms ».

A noter : La « proposition législative pour l'aménagement numérique des territoires » est disponible en téléchargement sur :
http://www.e-alsace.net/dn/dn_actualite_collectivites/proposition_legislative.html
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top