Après l'accès, Wanadoo mise sur les services pour séduire les internautes

Jérôme Bouteiller
26 novembre 2003 à 00h00
0

Vidéoconférence, Messagerie Tchat, photos, etc… Après l'accès, Wanadoo prend le virage des services en ligne pour séduire les internautes.

Face aux offres d'AOL mais surtout MSN et , un fournisseur d'accès internet tricolore propose enfin une alternative intéressante. Filiale de , Wanadoo annonce aujourd'hui une restructuration de son offre de services en ligne.

Dans le prolongement des annonces faites par Thierry Breton, PDG de France Télécom, autour de l'image le 17 novembre dernier, Wanadoo annonce ainsi "Wanadoo Visio", Wanadoo Album Photos ou encore le vidéo-message.

Gratuit dans sa version de base, Wanadoo Visio est un service de visioconférence, basé sur le logiciel eConf développé par France Telecom R&D, qui devrait concurrencer les services du même type fournis par MSN ou Yahoo sur leurs messengers. Wanadoo précise également que de futurs services de visioconférence à plusieurs personne ou donnant accès à un smartphone UMTS seront disponibles dans les prochains mois.

Réalisé en partenariat avec PhotoService, Wanadoo Album Photo permet le stockage et le partage de ses photos numériques. Ce service est proposé gratuitement pendant 3 mois puis sera facturé sur une base annuelle de 18 euros. En 2004 l'album photo sera en outre accessible depuis un téléphone MMS ou un smartphone.

Le vidéo-message permet quand à lui d'envoyer un mail contenant une vidéo de 30 secondes, sous forme de lien cliquable. Il est facturé 0,56 euro TTC par vidéo-message, et payable sur facture Wanadoo.

En complément, de ces services liés à l'image, Wanadoo enrichit également son logiciel de messagerie instantanée, propose la réservation (payante à 1 € par mois) de pseudonymes pour ses salons de dialogue en direct et enfin propose des alertes SMS de notification d'e-mail (0.15 € par alerte) ou l'accès à sa messagerie depuis un téléphone WAP...

Face aux nombreux logiciels proposés par les filiales françaises des groupes américains MSN, Yahoo ou encore AOL, cette initiative apparaît donc comme un salutaire réveil pour le géant français de l'internet également présent sur d'autres marchés européens. Reste à convaincre ses clients de payer quelques euros par mois pour ces clients, d'autant que le coût de l'accès ADSL devrait prochainement connaître une très forte baisse.
Modifié le 20/09/2018 à 15h39
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top